EXCEPTION CULTURELLE ET CHAMPIONS D’EXCEPTION

jbgrangeAvec Jean-Baptiste Grange et Teddy Tamgho, la France tient deux grands et beaux champions, qui ont particulièrement brillé ce week-end. L’un est devenu champion du monde de slalom en ski alpin et l’autre a amélioré son record du monde du triple saut en salle. Deux champions hors normes dans le paysage du sport français,… mais pas tant que ça.

Notre réputation de champion du monde des matchs amicaux nous colle encore largement à la peau, malgré la mutation profonde du sport français depuis 20 ans. Mais si certaines disciplines sont complètement sorties de ce cliché, handball en tête, certaines sont encore en plein dedans. Il suffit de penser à la fragilité morale, et parfois physique, de nos tennismen pour en être convaincus.

teddytamghoJean-Baptiste Grange et Teddy Tamgho ont parfois fait partie de cette catégorie de champion pas toujours là le jour J. On l’a oublié, mais au milieu de la pluie de titres qui s’est abattue sur l’Equipe de France lors des derniers championnats d’Europe d’athlétisme, notre triple-sauteur avait constitué une vraie déception avec sa médaille de bronze, alors qu’il était archi-favori du concours. Il y a deux ans, aux championnats du Monde de Val d’Isère, on promettait deux titres à Jean-Baptiste Grange et il était reparti sans médaille autour du cou.

Avoir su rebondir après de vraies déceptions est signe d’un vrai mental de champion. Et puis, n’oublions pas qu’ils ont encore bien des années de compétition devant eux. J’espère et je suis même persuadé qu’à la fin de leur carrière, on ne retiendra que les performances de ce week-ends et bien d’autres exploits à venir, plutôt que les déceptions du passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.