LA JUSTICE NE PRETE QU’AUX GRANDS

cristianoronaldoLe football a ceci de terrible que la justice n’y triomphe pas toujours, même sans parler de tricherie. Pourtant la compétition, quand elle est loyale, est censée sacrer au final le plus fort, le plus méritant, celui qui a porté au plus haut les valeurs de sacrifice et d’abnégation. Le meilleur est censé y triompher. Mais le ballon rond, s’il n’a pas les rebonds capricieux du ballon ovale, ne roule pas toujours dans la direction que la logique, et j’ai envie de dire la morale sportive, devrait lui imposer.

La finale de la Coupe d’Espagne hier soir en est une nouvelle preuve. La victoire du Real Madrid ne constitue pas une si grande surprise que cela dans l’absolu, même si le FC Barcelone partait tout de même favori. Pourtant, dans le jeu, il n’y a pas eu photo, malgré une première mi-temps où les joueurs de Guardiola ont été complètement étouffés. Car ensuite, leur domination fut totale, signant des mouvements collectifs de toute beauté, dont les Madrilènes semblaient totalement incapables, ancrés dans une organisation défensive dont le seul but était de détruire le beau jeu catalan.

Et il aura suffit d’un éclair de génie pour tout faire basculer en sens contraire. Un éclair signé du joueur qui symbolise si bien cet esprit individuel face à la force collective barcelonaise. Cristiano Ronaldo a marqué ce but qui a tout changé, alors même que son match s’était jusqu’à lors résumé à une série d’actions égoïstes et désespérées, se terminant invariablement par une perte de balle, après laquelle ses coéquipiers étaient priés de courir pour la récupérer.

Injustice est faite a-t-on envie de dire ! Mais la victoire du Real de Madrid n’a rien d’injuste. Elle confirme juste qu’à ce niveau la plus-value d’un talent individuel comme celui du Portugais représente un atout qui peut faire la différence, même quand les circonstances semblent contraires. Mais dans le camps d’en face, les joueurs de cette trempe ne manquent pas non plus. Alors, il ne tient plus qu’à eux de prendre leur revanche en demi-finale de Ligue des Champions.

Et les spectateurs continuent d’en saliver d’avance !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.