WE STARTED NOTHING (The Ting Tings))

westartednothingtingtingsIl y a des chansons qui vous donnent irrésistiblement envie de monter le son et parfois même de bouger votre petit corps. Des tubes qui vous remplissent d’enthousiasme et d’énergie pour la journée et que vous vous ne vous lassez pas d’écouter. Personnellement, c’est mon cas avec le titre des Ting Tings « Shut Up and Let Me Go ». Restait à savoir si le reste de leur album, We Started Nothing, sorti en 2008, était à la hauteur.

Evidemment, il est très difficile de tomber sur un album où tous les titres sont du même acabit que le principal single. Dans ces rares cas, on se retrouve devant un moment d’exception. Soyons clair, We Started Nothing n’en est pas un. Cependant, il constitue une belle réussite musicale… au moins pour moitié. En effet, l’album semble coupé en deux, avec 5 premiers titres vraiment excellents et 5 autres beaucoup plus moyens. La version que je possède contient également 4 versions acoustiques plutôt sympathiques et pas forcément superflues.

Alors verre à moitié vide ou à moitié plein ? Soyons positifs et retenons avant tout le meilleur. 5 très bons titres, c’est un peu court, diront certains. Mais c’est déjà beaucoup plus que beaucoup des albums que l’on trouve dans les bacs. Entre jazz, pop et électro, We Started Nothing nous propose avant tout de l’énergie à revendre. Cela compense une instrumentation pas forcément hyper élaborée, mais qui a au moins le mérite de nous fait battre des pieds. La musique n’a pas forcément besoin d’être belle et sophistiquée pour être entraînante et celle des Ting Tings sait l’être.

L’énergie est vraiment ce qui constitue la plus grande force des Ting Tings. C’est lorsqu’elle se met à décliner que les titres deviennent moins bons. Ils sont alors renvoyés à leurs limites musicales et We Started Nothing n’arrive vraiment plus à attraper l’oreille de l’auditeur. Ca reste propre, mais plus plat, plus transparent, presque insipide pour Impacilla Carpisung. Enfin, on trouve bien des albums qui ne sont constitués que des morceaux de cet acabit, alors ne boudons pas notre plaisir et oublions le sérieux trou d’air que connaît ce CD sur la fin.

Les titres acoustiques que l’on trouve à la fin permettent de mieux apprécier un des grandes qualités des Ting Tings qui passent un peu inaperçu par ailleurs : la qualité vocale. Les Ting Tings sont en fait un duo et la chanteuse, Katie White, prouve ici que, sans posséder une voix absolument exceptionnelle, elle sait mettre aussi de l’émotion dans son chant. Les mélodies restent simples, mais le groupe arrive à réellement les réinterpréter pour en faire des titres radicalement différents de l’original. Ce premier album permet donc d’espérer pour eux une longue carrière, jalonnée de chansons variées, nous faisant découvrir l’ensemble des facettes de leur talent.

We Started Nothing des Ting Tings confirme si besoin était que la Grande-Bretagne est une terre de musique, où même le deuxième rang est occupé par des artistes capables de nous enthousiasmer au moins sur un titre ou deux. Le potentiel est là, les débuts sont prometteurs, espérons que leur second album qui devrait sortir dans l’année confirmera tous ces espoirs. Comme l’on dit, cela reste le plus difficile, mais la perfide Albion nous a déjà livré assez d’artistes majeurs pour ne pas voir de raison à ce que le liste continue de s’allonger.

Pour finir, faisons le tour des titres que l’on trouve sur We Started Nothing.

1.: Great DJ
Mélange entre rock et électro. Très énergique, à défaut d’être génial.

2.: That’s Not My Name
Autre single, excellent, très rythmé et énergique.

3.: Fruit Machine
Plus jazzy, sympa, même si un peu lancinant sur la fin.

4.: Traffic Light
Une ballade pop sucrée qui permet d’admirer la très belle voix de Kate White.

5.: Shut Up And Let Me Go
Enorme tube débordant d’énergie et d’enthousiasme.

6.: Keep Your Head
Plus rock, un peu plus transparent, même si reste très énergique.

7.: Be The One
Une pop lancinante pas géniale.

8.: We Walk
Moins d’énergie, plus transparent.

9.: Impacilla Carpisung
Son électro pop très plat.

10.: We Started Nothing
Un morceau électro un peu plus énergique

11.: Be the One (Acoustic)
Une jolie ballade

12.: Shut Up and Let Me Go (Acoustic)
Une version acoustique pas mal du tout et plutôt intéressante.

13.: Great DJ (Acoustic)
Version chantée en duo, vraiment très belle, très supérieure à l’original

14.: That’s Not my Name (Acoustic)
Une version vraiment bonne qui garde toute l’énergie de l’original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.