SPELLMAN ET ASSOCIES (Lisa Lutz): Des détectives pas comme les autres

spellmanetassociesLe détective privé, voilà une figure ultra-classique du polar. A tel point que l’on se demande comment on pourrait encore la renouveler. Tout a été dit et inventé à ce sujet… Enfin, tout cela, c’était avant de lire Spellman et Associés de Lisa Lutz, un petit bijou d’humour et d’originalité… à défaut d’être un grand polar.

Chez les Spellman, on est détectives privés…en famille. Le père, la mère, les deux filles, l’oncle… Bon, il y a bien un fils qui est devenu avocat à la place, mais du coup, il devient leur principal fournisseur de clients. Mais à force d’espionner les autres, une mauvaise habitude s’installe dans la famille : celle de s’espionner les uns, les autres. Une des deux filles, Izzy, commence d’ailleurs à en avoir assez, tandis qu’elle semble enfin débuter une relation amoureuse normale et menace de quitter l’agence. Pour la retenir, ses parents lui confient une vieille affaire apparemment insoluble… Mais c’est sans compte sur la ténacité de la jeune fille.

Spellman et Associés est un livre vraiment drôle. Ma copine m’a d’ailleurs surpris en train de rire tout fort pendant sa lecture. C’est une chose assez rare pour le noter. Un portrait absolument irrésistible d’une famille pas comme les autres, où chaque membre est inoubliable. Ils sont vus à travers les yeux de Izzy, la narratrice, qui porte un regard sans concession et désabusé sur son entourage… et sur elle-même. La férocité ironique (mais pas toujours) dont elle fait preuve constitue le principal moteur comique de ce livre. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il fonctionne très bien.

Le style de Lisa Lutz est incroyablement dynamique et contribue à rendre le récit particulièrement vivant. On ne voit pas passer les pages de ce roman particulièrement original et savoureux. Il se lit avec une facilité déconcertante, totalement adaptée à un livre qui cherche avant tout à distraire et à faire rire. Le récit est divisé en courts chapitres, alternant l’intrigue principale avec des anecdotes sur l’histoire de la famille et de ceux qui la composent.

Faire rire avec des gens un peu fêlés sur les bords n’est pas le procédé le plus original qui soit. Mais le plus difficile reste à les rendre réellement attachants, malgré leur petit grain. Une chose est sûre, vous n’aurez pas envie de croiser les Spellman dans la vraie vie vraie, mais après la lecture de ce roman, vous n’aurez qu’une seule envie : les retrouver pour de nouvelles aventures aussi loufoques et délirantes. Lisa Lutz tient là une galerie de protagonistes qui donneront naissance, n’en doutons pas, à une longue série de romans. Spellman et Associés possède d’ailleurs une suite, les Spellman se déchaînent… Quand on voit ce dont ils sont capables dans le premier volet, ce titre est particulièrement prometteur…

Bon pour finir, évoquons tout de même le léger détail qui fâche. Au milieu de tous ces éloges, je dois faire part d’une légère déception. En effet, l’intrigue « policière » principale qui sert de fil rouge à une large part du récit se termine un peu en eau de boudin. Toute la vérité est servie d’un coup et on se demande bien pourquoi elle n’a pas surgit avant. Bon, l’intérêt de Spellman et Associés est ailleurs et ce n’est sûrement pas cet aspect qui lui donne sa si grande originalité. Ce n’est donc pas bien grave, ne retire que peu de choses au plaisir que l’on éprouve à sa lecture, mais c’est un peu dommage de ne s’être privé d’un vrai suspense. Que voulez-vous, la perfection n’est pas de ce monde.

En tout cas, Spellman et Associés a bien confirmé tout le bien que j’avais pu en entendre avant de le lire. Un roman qui fera rire tous ceux qui se lanceront dans sa trop courte lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.