ONE WAY TICKET (The Nerves) : Petit voyage dans le temps

onewayticketthenervesJe m’apprêtais à introduire cette critique en me livrant à un petit discours sur la nostalgie. En effet, en écoutant One Way Ticket de The Nerves, j’ai tout de suite trouvé que leur musique avait un fort côté rétro. J’imaginais donc un groupe anglais, fan des Beatles et des Rolling Stones et nous proposant un son qui fleurait bon les années 60 et 70. Sauf que je faisais totalement erreur…

En effet, One Way Ticket est une compilation. Enfin, je ne sais pas vraiment si on peut appeler cela comme ça puisque The Nerves n’a sorti qu’un seul album studio… en 1976. Il s’agit donc plutôt d’une reprise, agrémentée de nombreux titres live. De plus, The Nerves ne sont pas du tout britanniques, mais américains. Bref j’avais tout faux… Si ce n’est qu’il s’agit bien d’une formation rock archi-classique avec chanteur, guitariste, bassiste et batteur, dont la carrière fut particulièrement courte. Mais vaut mieux parfois la qualité que la quantité.

The Nerves n’a pas réinventé le rock et apparaît même plutôt comme un des derniers héritiers du styles des 60’s. Il n’y a donc pas de grande surprise dans One Way Ticket, mais beaucoup de morceaux de qualité. Le plus connu est Hanging On The Telephone… qui n’est pas une reprise de Blondie comme je le pensais à la première écoute, mais bien la version originale. Bref, ils n’ont pas forcément laissé d’immenses tubes derrière eux car il est vrai qu’aucun titre ne se détache vraiment dans cet album.

One Way Ticket contient essentiellement des morceaux rock très classiques. Cependant, The Nerves y met assez d’énergie et de maîtrise pour ravir tous les amateurs du genre. Il n’y a peut-être pas la créativité des maîtres du genre, mais tout de même beaucoup de talent. Ils suivent un chemin déjà tracé par d’autres mais on éprouve beaucoup de plaisir de faire ce voyage avec eux.

Cependant, on sent bien également que la musique de The Nerves est au carrefour entre deux époques. Si l’influence des Beatles ou des Beach Boys se fait grandement sentir, on sent pointer d’autres styles musicaux émergeant dans les années 70. Quelques touches de punk, quelques titres rappelant Joy Division viennent agrémenter One Way Ticket qui, sans cela, serait quelque peu monotone. Au final, les titres studio forment un ensemble très agréable à écouter et qui ressemble à un voyage dans le temps. Cela prouve aussi que si la postérité n’a retenu que quelques groupes, il y a beaucoup de bonne musique que le temps a oublié.

Je n’en dirais pas tant des titres live que l’on trouve sur One Way Ticket. La qualité d’enregistrement est particulièrement médiocre et c’est très frustrant car on sent bien que The Nerves assuraient sur scène. On peut contester leur intérêt, puisque ils ne raviront que les fans purs et durs. Enfin, le CD fait tout de même 20 plages, dont la moitié sont des titres studios remarquables. On en a quand même pour son argent. Il est vrai que les albums live de cet époque ne sont pas toujours de très bonne qualité et il n’existe sûrement pas d’enregistrements meilleurs de ce groupe.

One Way Ticket permet donc de découvrir le groupe The Nerves qui ravira tous les amateurs de rock classique.

Pour finir, faisons le tour des plages de cet album :

1.: One Way Ticket
Rock très énergique.

2.: Paper Dolls
Sonne comme les Beatles, mais en un peu plus énervé.

3.: Hanging On The Telephone
Chanson reprise par Blondie. Mais l’original est vraiment excellent.

4.: When You Find Out
Très bon rock festif, rappelant les Beach Boys.

5.: Working Too Hard
Toujours aussi classique, rappelle une nouvelle fois les Beatles, mais reste très bon.

6.: Give Me Some Time
Son nettement plus américain.

7.: Walking Out On Love
L’influence du punk se fait sentir.

8.: Thing Of The Past
Un titre en live qui permet de voir qu’il assuraient sur scène.

9.: It’s Hot Outside
Un rock énervé qui sonne déjà beaucoup plus 70’s

10.: Many Roads To Follow
Ressemble à un vieil enregistrement des Beatles.

11.: Are You Famous (live)
Sonne comme un enregistrement pirate d’une face B.

12.: Why Am I Lonely (live)
Morceau un peu plus énervé que le précédent

13.: You Won’t Be Happy (live)
Rappelle un peu ce que donnera plus tard Joy Division.

14.: Any Day Now (live)
Retour à un rock très classique.

15.: Letter To G (live)
La qualité d’enregistrement n’est vraiment pas bonne, dommage.

16.: Come Back And Stay (live)
Excellent, si ce n’est toujours la qualité de l’enregistrement.

17.: I Need Your Love (live)
Très énergique et très bon.

18.: Stand Back And Take A Good Look (live)
Sonne comme une démo, mais sans grand intérêt.

19.: Are You Famous (version 2)
Idem que la plage précédente.

20.: Letter To G (version 2)
Nouvelle démo qui n’apporte pas grand chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.