ET MAINTENANT ON VA OU ? : L’humour plus fort que la haine

etmaintenantonvaouafficheA l’été 2007, nous avions pu découvrir Caramel, un très beau film libanais de et avec Nadine Labaki, aussi belle que talentueuse. Une œuvre plutôt légère qui ne faisait qu’effleurer tous les problèmes que peut connaître ce pays qui a tant souffert. Elle nous revient avec un nouveau bijou, Et Maintenant on va où ?, qui cette fois aborde les blessures les plus profondes de manière directe… mais avec un formidable humour.

Dans un petit village isolé du Liban, les tensions sont toujours vives entre chrétiens et musulmans. Enfin, entre les hommes. Car les femmes du village, elles, font tout pour maintenir la paix, avec la complicité du prêtre et de l’imam locaux. Elles sont toutes unies par le deuil d’un mari, d’un frère, d’un fils, quand leurs hommes encore vivants n’y voient que prétexte à la vengeance. Elles vont donc devoir déployer des trésors d’imagination pour éviter que les passions ne s’embrasent à nouveau.

Et Maintenant on va où ? nous parle d’un sujet qui ne prête vraiment pas à rire. Ce film nous fait d’ailleurs partager avec beaucoup d’émotion cette souffrance, cette peur de tous les instants qu’engendre le cycle de la violence et de la haine. Il n’élude pas ces aspects et ne les minimise pas une seule seconde. Cependant, Nadine Labaki a choisi de prendre un incroyable recul sur cette situation qui doit forcément la toucher au plus profond d’elle.

En effet, Et Maintenant on va où ? est une vraie comédie. On y rit beaucoup, souvent et avec de vrais éclats. Mais cet humour est porteur d’un message très très fort. Il cherche à démontrer le caractère absurde d’une situation où la société entière semble enfermée. Il y parvient de manière étonnante, avec une formidable intelligence et beaucoup de subtilité, même quand l’humour est au premier degré. Rarement rire et larme ne se seront menés avec autant de bonheur et de profondeur.

Cet humour amène forcément Et Maintenant on va où ? à être quelque peu caricatural. Il ne vise pas le réalisme, mais à faire rire et à faire passer un message. Cette dichotomie entre hommes toujours prêts à en découdre et ces femmes unies pour la paix constitue bien sûr une simplification de la réalité. Mais qu’importe ! Il y a sûrement la volonté chez Nadine Labaki de délivrer un message féministe, mais c’est surtout pour servir son propos, le rendre clair et direct, qu’elle a fait ce choix. Et comme au final, cela fonctionne incroyablement bien, on n’a aucune raison d’y voir le moindre problème.

etmaintenantonvaouEt Maintenant on va où ? est surtout un formidable message d’espoir, enthousiasmant, sincère et touchant. Il n’y a pas ici de naïveté, mais tout simplement la volonté de ne pas baisser les bras face à une situation qui n’a rien d’une fatalité. Nadine Labaki nous livre un formidable pied de nez à la violence et à la haine, nous prouvant qu’ils ne pourront jamais détruire totalement les valeurs humaines humaines les plus positives. Un moment de cinéma rare. Peut-être pas du grand cinéma artistiquement parlant, mais un si beau moment d’humanité que ce film sera à coup sûr un des films les plus marquants de cette année.

Nadine Labaki n’est pas qu’une formidable scénariste et une réalisatrice de talent. Elle est aussi une actrice remarquable au charme et au charisme dévastateurs. Mais c’est en fait tout le casting de Maintenant on va où ? qui est à saluer bien bas. Il prouve que s’il y a bien une richesse universelle, c’est celle des excellents comédiens et comédiennes.

Maintenant on va où ? est un film aux qualités qui vont bien au-delà de la simple fiction cinématographique. Une preuve éclatante surtout que l’humour est un aussi un formidable vecteur pour les messages le plus profonds et les plus graves.

Fiche technique :
Production : Les Films des Tournelles
Réalisation : Nadine Labaki
Scénario : Nadine Labaki, Jihad Hojeily, Rodney Al Haddad, Thomas Bidegain
Montage : Véronique Lange
Photo : Christophe Offenstein
Décors : Cynthia Zahar
Distribution : Pathé Distribution
Son : Michel Casang, Gwennolé Le Borgne, Dominique Gaborieau
Durée : 100 mn

Casting :
Yvonne Maalouf : Yvonne
Nadine Labaki : Amale
Layla Hakim : Afaf
Claude Baz Moussawbaa : Takla
Antoinette Noufaily : Saydeh
Julien Farhat : Rabih

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.