SHOWGIRL HOMECOMING (Kylie Minogue) : La reine de pouffes vous salue bien !

showgirlhomecomingkylieminogueJ’ai récemment parlé de plusieurs albums de musique de pouffe de qualité, mais pas forcément inoubliable. En effet, tout le monde n’est pas la grande, l’immense, la reine, la formidable, la fantastique, la merveilleuse, la sublime, l’inoubliable, l’indémodable Kylie Minogue. Et une telle artiste prend toute sa dimension en live, avec cet album Showgirl Homecoming Live.

Kylie Minogue est sans doute la plus belle chose qu’ait offert l’Australie au monde (allez avec Nicole Kidman, soyons honnêtes). Une carrière commencée en 1988, à tout juste vingt ans et qui a été jalonnée de succès au fil de ses 11 albums studios. Une œuvre qui a suivi la maturité de l’artiste, passant de la pop (trop) sucrée à une musique électro-pop résolument moderne. Son combat contre le cancer a évidemment contribué à cette trajectoire qui fait d’elle une icône qui continue de séduire les générations successives.

J’entends déjà les sceptiques en train de se dire que de la musique de pouffes en live, ça n’est guère différent qu’un enregistrement studio. Certes, je veux bien admettre qu’un concert de Kylie Minogue n’est pas tout à fait comme un concert de Muse. Mais si l’Australienne dure, dure et dure encore, quand ce genre musical engendre plutôt des carrières météoritiques, c’est que son talent va au-delà d’une interprétation formatée de morceaux écrits sur mesure.

Showgirl Homecoming Live nous propose ainsi pas mal de versions étonnantes de certains tubes de Kylie Minogue. On a Night Like This, Come into My World, Love at First Sight connaissent ainsi une seconde jeunesse. Mais c’est surtout son interprétation de The Loco-Motion, tube de la fin des années 80 ultra kitsch à la base, qui devient méconnaissable dans une version jazz sexy qui tranche franchement avec l’original. Cette diversité nous ferait presque regretter qu’elle se cantonne en studio à un registre musical relativement limité.

Mais que les fans les plus puristes se rassurent Showgirl Homecoming est aussi l’occasion de réécouter certains de ses plus grands tubes dans des versions proches du studio, mais avec la petite touche d’âme supplémentaire qu’apporte un enregistrement live. C’est le cas notamment pour un magnifique Confide in Me, mais aussi Chocolate ou Love at first Sight. Elle nous livre également un I should Be so Lucky qui ne nous rajeunit pas et qui ravira les fans de la première heure, malgré son côté très kitsch.

Avec ce Showgirl Homecoming, Kylie Minogue prouve vraiment qu’elle demeure vraiment une vraie artiste, dans un genre musicale qui croule plutôt sur les produits formatés. On est plus proche de la qualité d’un concert de Madonna que de Britney, ces derniers étant généralement sans intérêt. Elle met de la conviction, de la créativité, de l’imagination dans chacun de ses interprétations. Et comme elle possède un large répertoire après une aussi longue carrière, elle nous livre deux CD de pur bonheur. Il y a bien quelques morceaux plus en retrait, à l’intérêt moindre, mais on lui pardonnera aisément. Et puis, je ne pense pas que Bono se déplacerait pour faire un duo avec n’importe qui… Enfin, j’en vois qui ont des doutes, mais passons…

Showgirl Homecoming ravira donc tous les fans de Kylie Minogue. Mais elle pourra séduire tous ceux qui ont envie de porter un regard un peu différent sur la belle Australienne.

Pour finir, parcourons les titres que l’on trouve sur ce double album.

CD 1
1.: Ouverture
Une petite introduction le temps que la star arrive sur scène.

2.: Better the Devil You Know
Très eurodance, pour un titre qui ne représente pas la meilleure période de Kylie Minogue.

3.: In Your Eyes
Un de ces plus grands tubes et sur scène, c’est encore meilleur !

4.: White Diamond
La voix de Kylie se fait très aigüe pour un titre pas très punchy.

5.: On a Night Like This
Une chanson accompagnée au piano, pour une version bien meilleure que la version studio.

6.: Shocked/Spinning Around
Un medley entre deux chansons qui représentent parfaitement le style Kylie Minogue.

7.: Temple Prequel
Intermède instrumental aux accents orientaux.

8.: Confide in Me
Un de mes titres préférés de Kylie Minogue qui est ici tout simplement sublime.

9.: Cowboy Style
Un titre très énergique et surtout très bon.

10.: Finer Feelings
Un interlude court et sirupeux.

11.: Too Far
Un titre rythmé et saccadé, presque rock et pas mal du tout.

12.: Red Blooded Woman
Une chanson au rythme lent, mais qui prend une toute autre dimension sur scène.

13.: Slow
Un titre électro qui ne donne pas grand chose en live.

14.: Kids – Bono
Un très très bon duo et surprenant duo avec Bono.

CD 2
1.: Rainbow Prequel
Une petite introduction.

2.: Over the Rainbow
Un classique interprété classiquement.

3.: Come into My World
Version très surprenante d’un de mes titres préférés.

4.: Chocolate
Morceau langoureux et sexy.

5.: I Believe in You
Titre assez sirupeux, dans une version assez proche de la version studio.

6.: Dreams
Une chanson douce et romantique. Sympa car assez différent du reste de ses titres.

7.: Burning Up/Vogue
Un passage électro sans grand intérêt.

8.: The Loco-Motion
Une reprise de ce vieux tube dans une version sexy-jazzy surprenante et excellente.

9.: I Should be so Lucky
Son premier grand tube, ce lui qui l’a faite connaître. Kitsch à souhait, mais ravira les fans.

10.: Hand on Your Heart
Un son très années 80 encore, mais moins enthousiasmant que les deux titres précédents.

11.: Space Prequel
Court interlude.

12.: Can’t Get You Out of My Head
Un immense tube. C’est trop bon !

13.: Light Years/Turn it into Love
Kylie du début des années 2000, la meilleure !

14.: Especially for You
Une ballade type slow qui nous rajeunit.

15.: Love at First Sight
Une très gros tube pour finir, une fois de plus dans une version plutôt surprenante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.