MAIS COMMENT FONT LES FEMMES ? : C’était pourtant une bonne question

maiscommentfontlesfemmesafficheLes femmes sont des créatures étranges, surprenantes, fascinantes. Et surtout incompréhensibles… Et oui, nous, pauvres hommes de notre état sommes condamnés à tout jamais à vivre dans l’expectative, en essayant désespérément de percer le secret de l’éternel féminin. Quête vaine et sans espoir… Quoique, lorsque l’on voit sortir un film intitulé Mais Comment Font les Femmes ?, on se dit qu’on aura peut-être enfin un début de réponse. Malheureusement, ce film n’est pas à la hauteur du mystère.

Kate mène une double vie. Celle de mère de famille d’un côté et celle de cadre de haut niveau dans une société financière de l’autre. Mais, tant bien que mal, elle arrive à tout gérer. Jusqu’au jour où elle doit prendre en charge un projet ambitieux qui peut changer à tout jamais sa carrière, mais la prive totalement de vie de famille. Cette dernière survivra-t-elle à cette épreuve ? Surtout que Kate travaille et passe beaucoup de temps avec son séduisant patron.

Le gros souci avec Mais Comment Font les Femmes ?, c’est qu’on n’est pas vraiment sûr de comprendre le message qu’il véhicule. D’un côté, il nous explique que la vie de famille est quand même beaucoup plus importante et épanouissante que la vie professionnelle, qui ne doit jamais prendre toute la place. Ok, on est d’accord. Il nous explique également que même une mère de famille peut avoir une belle carrière et faire merveilleusement bien son boulot. Pas de problème. Simplement, quand on mixe les deux, le message se brouille et on peut facilement comprendre qu’une femme est beaucoup plus heureuse à la maison qu’au bureau et qu’elle ferait mieux de rester à s’occuper de ses gosses.

En fait, Mais Comment Font les Femmes ? néglige un personnage qui aurait pu tout changer : le mari. Il esquisse pourtant un vrai parallèle entre les deux, quand ils doivent faire en même temps face au même dilemme, entre promotion et vie de famille contrariée. Mais bizarrement, le film l’oublie aussitôt et on ne se focalise plus que sur le personnage de Kate, créant l’ambigüité que j’ai mentionnée plus haut. Je ne doute pas une seule seconde que les auteurs ont avant tout cherché à faire passer un message « féministe », mais de manière bien trop maladroite pour être vraiment convaincant.

maiscommentfontlesfemmesIl ne reste donc que l’aspect comédie vaguement romantique. Mais Comment Font les Femmes ? fonctionne plutôt bien à ce niveau-là, mais sans réelle originalité, ni réel génie. On ne s’ennuie jamais vraiment, on sourit, on s’amuse des situations, on s’attache quand même beaucoup aux personnages, mais sans réel enthousiasme. On traverse ce film comme une sorte de routine cinématographique, après avoir rapidement compris qu’il ne nous réserverait guère de réelles surprises. Pas un mauvais moment donc, mais sûrement pas un moment d’exception.

Mais Comment Font les Femmes ? nous permet d’apprécier le sympathique duo formé par Sarah Jessica Parker, qui n’est définitivement pas l’actrice la plus extraordinaire du siècle, mais qui possède tout de même un certain charisme. Pierce Brosnan est un Anglais naturellement élégant et séduisant… il n’a donc aucun mal à interpréter un rôle d’Anglais naturellement élégant et séduisant. La nature est quand même parfois très bien faite.

Au final, Mais Comment Font les Femmes ? constitue un film ni totalement raté, ni vraiment réussi. Il pourra divertir un soir de pluie à la télé, mais est sans doute un peu trop faible pour justifier une sortie sur grand écran.

Fiche technique :
Production : The Weinstein Company
Distribution : SND
Réalisation : Douglas McGrath
Scénario : Aline Brosh mcKenna, d’après le roman d’Allison Pearson
Montage : Kevin Tent, Camilla Toniolo
Photo : Stuart Dryburgh
Décors : Santo Loquasto
Musique : Rachel Portman
Maquillage : Doug Huszti
Durée : 95 mn

Casting :
Sarah Jessica Parker : Kate reddy
Pierce Brosnan : Jack Abelhammer
Greg Kinnear : Richard Reddy
Christina Hendricks : Allison Henderson
Kelsey Grammer : Clarck Cooper
Seth Meyers : Chris Bunce
Olivia Munn : Momo Hahn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.