’78 (China Forbes) : En solo, c’est aussi le bonheur

78chinaforbesDans la série mais qui c’est y donc encore que celle-là ?, voici China Forbes et son album ’78. C’est vrai qu’à première vue, ce nom ne me disait rien du tout. Pourtant, je la connaissais, et je pense que je ne suis pas le seul, puisqu’il s’agit de la chanteuse du groupe Pink Martini qui signe là (enfin signait parce que le CD date de 2008, mais j’ai comme dirait un décalage certain avec l’actualité…) son deuxième album solo, le premier remontant tout de même à 1995. Un album qui ravira le fans du groupe, même s’ils y trouveront une ambiance beaucoup plus intimiste, et même bien au-delà vu la qualité générale de l’album.

En fait, lorsque j’ai écouté ’78, j’ai surtout pensé à Sheryl Crow, même si la voix de China Forbes est beaucoup plus mélodique. D’ailleurs, pour évacuer le seul point qui fâche un tout petit peu, la seul limite de cet album réside justement dans un léger manque de personnalité vocale. Son timbre est clair, parfaitement maîtrisé, techniquement, on frise la perfection. Mais du coup, ça manque parfois un peu d’émotion. En s’attaquant à une musique très folk, elle ne peut concourir avec les légendes du genre, comme Janis Joplin ou ex-madame Armstrong.

Bon voilà, mais j’insiste bien que c’est un tout petit bémol. Car ’78 reste un petit bijou qui ravira tous ceux qui aiment les jolies mélodies. Comme je l’ai dit précédemment, on reste dans un univers très folk-country, même si certains titres tirent un peu plus vers la pop, avec même quelques ressemblances avec Blondie. Si Pink Martini est un orchestre, on trouve ici des instrumentations généralement assez épurées, mais ce qui signifie absolument pas simplistes. Car on retrouve la même volonté que son groupe d’explorer diverses sonorités, ce qui fait que l’on n’a jamais l’impression d’entendre deux fois la même chanson.

’78 se démarque aussi par sa densité. L’album a un passage un peu plus faible avec Time On My Hands puis You Were/I Was. Mais ce n’est qu’une légère baisse de régime, rien de bien méchant. On traverse vraiment cet album de bout en bout avec impatience, pressé de savoir ce que nous réserve la prochaine plage. Et si China Forbes ne nous offre jamais de grosses surprises, on n’est jamais déçu par le résultat. Voici typiquement le genre d’album qui peut s’écouter à l’infini sans se lasser…. exactement comme ceux de Pink Martini.

Par contre, ’78 ne possède pas un morceau qui se détache vraiment. Bon, je dirais que mon préféré reste Hey Eugene, mais c’est parce que c’était déjà un titre de Pink Martini que j’adorais. Les ballades restent tout de même le domaine où China Forbes se distingue le plus. On citera ainsi One Less World, I’m Still Talking to You et Easter Sunday. Mais des titres plus dynamiques comme Everbybody Needs Somebody ou Gone fonctionnent eux aussi très bien et contribuent à la réussite de ce très bel album.

’78 n’est donc pas qu’un album solo, mais un vrai complément à la carrière de Pink Martini. China Forbes affirme ici sa personnalité et nous livre une œuvre qui lui ressemble sûrement plus personnelle. En tout cas, on ne peut que s’en réjouir.

Pour finir, faisons le tour des titres de ’78.

1.: When This Is Over
Une ballade entre folk et pop très agréable.

2.: Lovely Day
Un titre plus dynamique qui rappelle Sheryl Crow, mais avec une voix plus douce.

3.: Everybody Needs Somebody
Un titre plus guilleret, avec un côté Blondie.

4.: One Less Word
Une ballade mélancolique, classique, mais très belle.

5.: Gone
Un morceau plus dynamique et plus sucré.

6.: 78
Un titre assez simple, mais très envoûtant.

7.: Time On My Hands
Un morceau très épuré, qui monte peu à peu en puissance, mais qui reste un rien lancinant.

8.: You Were/I Was
Un titre évaporé un rien transparent.

9.: I’m Still Talking To You
Une ballade simple mais touchante.

10.: Can’t Be Wrong
On tire encore sur le Sheryl Crow, mais avec une voix moins originale.

11.: Hey Eugene
Une magnifique reprise de Pink Martini.

12.: Easter Sunday
Une ballade pleine d’émotion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.