DECEVANT, CERTAINEMENT PAS SURPRENANT

tournoi2012Le Tournoi des 6 Nations vient de s’achever sur une défaite contre le Pays de Galles, brillant et incontestable vainqueur. Deux victoires, un nul, deux défaites, le bilan est incontestablement moyen d’un point de vue comptable pour le XV tricolore. Tout le monde parle de déception, puisqu’en tant que vice-championne du monde, l’Equipe de France était en droit de viser la victoire finale dans ce Tournoi. Pourtant était-ce si surprenant que ça ?

On a beaucoup parlé des entames de matchs ratées avant des secondes mi-temps bien meilleures. On a regretté que la défense ait eu tant de faiblesses avant qu’elle ne se reprenne contre le Pays de Galles, qui aurait pu sans cela nous mettre 30 points dans la vue. Bref, le XV de France fut particulièrement inconstant. Mais n’oublions pas que lors de la Coupe du Monde, il a réussi dans le même tournoi à perdre contre les Tonga et à être à un cheveu de conquérir le titre suprême. En fait, rien de nouveau sous le soleil, à part qu’on est passé d’une inconstance d’un match à l’autre à une inconstance en cours de match…

Une large partie des observateurs espérait que ces performances sinusoïdales étaient le résultat du management très critiqué de Marc Lièvremont. On était persuadé que sans lui, seul le meilleur resterait. Force est de constater que ce sont aussi les joueurs qui sont à l’origine de cette fâcheuse habitude. Et comme le groupe est resté sensiblement le même, il n’y avait aucune raisons qu’elle disparaisse.

Laissons donc le temps à Philippe Saint-André le temps de vraiment poser sa patte sur cette équipe. Il y a toute de même des évolutions intéressantes, des joueurs nouveau qui s’affirment, à l’image de Wesley Fofana. Bien sûr, d’autres secteurs, notamment la charnière 9-10, demeurent un vaste chantier. Un chantier ouvert depuis bien avant sa nomination.

Un Tournoi peut-être pas réussi, ça, c’est certain. Mais un Tournoi qui peut quand même constituer le début d’une belle aventure… ou pas. Seul l’avenir le dira.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.