AU BOUT DE L’ENNUI

lyonomHier soir, se tenait un événement phare pour le football français, la finale de la Coupe de la Ligue. Une compétition qui, rappelons-le, n’est ouverte qu’aux clubs professionnels, qu’à la crème, qu’à l’élite. En plus, l’affiche était plutôt prometteuse entre deux 8ème de finaliste de la Ligue des Champions. Bref, presque une finale européenne. Malheureusement, les étoiles sont restées sur le drapeau…

Le match d’hier soir a représenté un calvaire affligé à tous ceux qui ont eu la malchance de le regarder. Jusqu’au bout de l’ennui, comme disait Xavier Gravelaine au micro. D’habitude, les commentateurs ont tendance à nous survendre un spectacle médiocre, histoire que le spectateur ne zappe pas. Mais là, c’était impossible de défendre ce que nous ont montré les deux équipes. Affligeant, presque une insulte à tous ceux qui ont eu la malchance de payer un billet pour assister à une telle parodie. Alors que la France vient de passer derrière le Portugal à l’indice UEFA, on se demande bien en fait comment elle peut être encore si haut en alignant de telles équipes…

Le problème est bien sûr avant tout mental. Côté Lyonnais, les mêmes joueurs ont réussi à produire le merveilleux spectacle d’un Lyon-PSG, achevé sur un 4 partout inoubliable. Ce sont évidemment aussi les mêmes joueurs qui nous avaient déjà livré une parodie de football à Nicosie. On dit souvent que l’enjeu tue le jeu. C’est un lieu commun certes, mais quand on voit jouer le Lyon actuel, on se dit qu’il tue aussi la qualité technique individuelle. Tant de passes ratées hier soir !

Alors, est-ce nos joueurs qui ne savent plus gagner ? Se montrent incapables de jouer dès que la moindre pression pèse sur leurs épaules ? Ou bien est-ce leurs entraîneurs qui, à force de leur imposer des systèmes tactiques dont le seul but est de ne pas prendre de risque, leur imposent de jouer avec le frein à main tellement serrée qu’ils en perdent leur latin ? Je ne sais pas, mais en attendant, qu’est ce qu’on s’emmerde…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.