FANTASIES (Metric) : Le système Metric au Canada

fantaisiesmetricAu pays du rock, le groupe Metric possède deux caractéristiques assez peu courantes. Déjà, ils sont canadiens (enfin techniquement seulement deux membres sur quatre, mais le groupe est généralement considéré de cette nationalité), ce qui prouve qu’il peut y avoir des arbitres à l’éternel duel entre l’Angleterre et les Etats-Unis. Enfin, le chanteur est une chanteuse. Bon, ce n’est pas non plus le seul groupe dans ce cas, mais cela reste suffisamment rare pour être souligné.

Le groupe Metric s’est formé en 1998 à Toronto autour de la chanteuse Emily Haines (qui joue aussi du clavier) et le guitariste Jimmy Shaw. Mais le groupe a vraiment pris son envol quand deux Américains, le bassiste Joshua Winstead et le batteur Joules Scott-Key, les ont rejoints. Après plusieurs albums plus ou moins underground, ils en produisent enfin un avec une maison de disque en 2003 (Old World Underground, Where Are You Now?). Fantasies est leur troisième dans ce cadre et il est sorti en 2009.

Le groupe Metric mélange rock, pop et électro. Ce dernier aspect est constant mais assez discret pour que j’ai pu vraiment apprécier Fantasies. Que l’on soit dans le calme ou le plus énervé, les claviers sont toujours présents, mais jamais omniprésents. La voix féminine est parfois très apaisante, mais sait aussi se charger en énergie. L’équilibre trouvé est vraiment bon et cela permet au groupe de produire un son original et souvent élégant, tout en restant dans un style pas non plus hyper radical. On se croirait parfois de retour dans les années 80, mais globalement il y une touche électro incontestablement contemporaine. Il sera donc à même de ravir un large public.

Les titres que l’on trouve sur Fantasies sont relativement variés. Parfois mélodique, parfois énervée, la musique de Metric explore toute la palette du genre en oubliant jamais d’y insuffler sa propre personnalité. Il passe de l’un à l’autre avec un même bonheur, démontrant ainsi une grande maîtrise artistique. Le son reste toujours un minimum recherché et élaboré, sans pour autant en oublier d’y mettre parfois un maximum d’énergie. Les deux titres finaux, deux versions acoustiques d’autres titres présents sur l’album, montrent bien que les lignes mélodiques sont vraiment de qualité, au-delà de la manière dont elles sont interprétées.

Fantasies est un album de bonne densité. Il n’y a pas de titre vraiment en retrait, à part peut-être Stadium Love, qui se révèle un peu plus brouillon. Mais à l’inverse, aucune ne se dégage non plus loin devant les autres. Pour moi les deux meilleurs titres sont Blindness et Waves (qui est pourtant une face B bonus), mais aucun des deux n’a l’étoffe d’un très grand tube. L’album reste donc solide et agréable, mais ne possède pas le petit quelque chose en plus qui aurait pu lui donner une dimension supplémentaire.

Fantasies de Metric n’est donc pas absolument indispensable à toute discothèque qui se respecte. Mais cet album ne dépaillera pas non plus, même dans les plus pointues.

Pour finir, regardons de plus près les titres que l’on trouve sur cet album.

1.: Help I’m Alive
Un son pop- électro parfaitement maîtrisé.

2.: Sick Muse
Un morceau pop-rock énergique et sympathique.

3.: Satellite Mind
Un son assez années 80, dynamique et entraînant.

4.: Twilight Galaxy
Plus calme, plus posé, mais reste très agréable.

5.: Gold Guns Girls
Un titre qui monte progressivement en puissance pour être au final assez énergique.

6.: Gimme Sympathy
Plus mélodique, la voix se fait plus claire, pour un son plus pop.

7.: Collect Call
Plus calme, presque une ballade. Mélodique et reposant.

8.: Front Row
Rock plus sombre et moins mélodique.

9.: Blindness
Titre qui semble longtemps ne pas vouloir décoller, mais qui se révèle au final très bon.

10.: Stadium Love
Un rock électro un peu brouillon.

11.: Waves
Une pop énergie et surtout très bonne !

12.: Help I’m Alive (accoustic)
Doux et acoustique, sur fond de piano. Très agréable.

13.: Gimme Sympathy
Dans la même veine que le titre précédent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.