LOVETUNE FOR VACUUM (Soap and Skin) : Simplement inaudible

lovetuneforvaccumsoapandskinBon décidément, je n’ai pas vraiment de chance ces derniers temps avec mes découvertes musicales. Entre les artistes juste moyens et ceux franchement inaudibles, je n’ai pas eu beaucoup d’occasion de m’enthousiasmer, si ce n’est en comptant sur des valeurs sûres comme les Cowboys Fringants. Après le tristounet Veckatimest de Grizzly Bear, voici le carrément déprimant Lovetune for Vacuum de Soap and Skin.

Soap and Skin n’est ni une marque de détergeant ou de savon, ni un groupe. C’est le nom de scène d’une artiste autrichienne, qui est aussi actrice, Anja Franziska Plaschg. Un projet vraiment individuel puisqu’elle joue sur scène accompagnée uniquement de son piano et de son ordinateur portable. Tout un programme… Lovetune for Vacuum est sorti en 2009. Il s’agit de son premier album, suivi un an plus tard d’un second, intitulé Narrow.

Deux des principales influences de Soap and Skin sont Björk et Rachmaninov… Il est évident qu’avec des sources d’inspiration aussi éclectiques, sa musique avait toutes les chances de posséder un caractère expérimental. Mais franchement, elle aurait pu se dispenser de faire un disque de ses brouillons. Ah pardon ? Ce sont les titres définitifs et travaillés. Au temps pour moi, je dois simplement ne pas avoir la même définition qu’elle de ce qui est harmonieux.

Allez, je me laisse aller à une certaine méchanceté gratuite pour le coup. Mais que dire d’autre sur Lovetune for Vacuum à part qu’il est juste particulièrement inaudible ? Je sais bien que je ne suis pas un grand fan de la musique électro à la base, mais tout de même. En fait, c’est même méchant pour la musique électro ce que j’insinue. Car la musique de Soap and Skin ressemble en fait à une grosse bouillie indigeste.

La plupart des titres sont lancinants et pour autant dire particulièrement ennuyeux. Ca se veut original et créatif, mais c’est avant tout sans grand intérêt. Mélanger à ce point sonorités électroniques et piano classique constitue une démarche osée, mais si les deux sont rarement associés, c’est qu’il y a sans doute une raison. Si vous en doutez, l’écoute de Lovetune for Vacuum vous ôtera vos derniers doutes. Soap and Skin est en plus affublée d’une voix qu’elle ne maîtrise pas vraiment et qu’elle envoie dans les aigus à tout bout de champs pour un résultat particulièrement désastreux.

Comme j’aime quand même voir le bon côté des choses, je citerai tout de même les trois titres qui se laissent un minimum écouter. Il s’agit de Extinguish Me et Mr Gaunt PT 1000, deux ballades sans grand génie mais qui seraient presque jolies. Enfin, Spiracle est le seul titre où Soap and Skin daigne insuffler un minimum d’énergie. J’insiste bien sur le minimum car ça ne casse pas non plus trois pattes à un canard. Mais à coté des dix titres encore plus pénibles que médiocres, on se raccroche à ce que l’on peut et on apprécie malgré tous ces trois titres simplement audibles.

Bon, vous l’aurez compris, je ne suis pas vraiment tombé amoureux de Soap and Skin, bien au contraire. Lovetune for Vacuum est tout simplement inaudible.

Faisons malgré tout le tour des titres que l’on trouve sur cet album.

1.: Sleep
La voix aiguë se pose sur un air de piano, pour un résultat dissonant.

2.: Cry Wolf
Très aiguë à nouveau, rythme lent, résultat pénible.

3.: Thanatos
La voix est enfin plus grave, pour une ambiance mystique.

4.: Extinguish Me
Ballade mélodieuse.

5.: Turbine Womb
Un titre instrumental au piano.

6.: Cynthia
Un titre lancinant.

7.: Fall Foliage
La voix est artificialisée par un effet vraiment pas top.

8.: Spiracle
Enfin plus énergique !

9.: Mr Gaunt PT 1000
Une petite ballade presque jolie.

10.: Marche Funebre
Un son électro, pour une ambiance religieuse. Sans intérêt !

11.: The Sun
Lancinant et sinistre

12.: DDMMYYYY
Un titre instrumental électro insupportable.

13.: Brother Of Sleep
Une ballade évaporée, mais surtout moche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.