IS IT FIRE ? (Jessie Evans) : Virage hasardeux

isitfirejessieevansOn peut avoir l’esprit punk et vouloir tout de même proposer une musique plutôt élaborée et variée. C’est le cas de Jessie Evans et son album Is It Fire ?. Mais si la musique des Clash et des Sex Pistols a souvent été directe et basique, mais au moins elle compensait par une débauche d’énergie communicative qui fait que leurs chansons continuent de faire sauter partout des générations entières. Ici, rien de tout ça et on pourrait presque le regretter.

Jessie Evans est une chanteuse américaine qui s’est longtemps produite avec des groupes punk (Subtonix, The Vanishing). En 2009, elle commence une carrière solo avec l’album Is it Fire ? qui, on va le voir, représente un vraie tournant musical pour cette artiste. Cependant, elle se produit sur scène très souvent en duo avec Toby Dammit, l’ancien batteur d’Iggy Pop. L’esprit punk n’est donc pas totalement mort chez elle !

Le rapport entre Is It Fire ? et le punk est quand même très ténu. Cet album nous propose plutôt un voyage au son de rythmes tropicaux et chaloupés. L’album sonne très latino, souvent teinté d’un peu d’électro. On est donc dans une musique plutôt calme, avec des instrumentations plutôt soignées, à défaut d’être hyper complexes. Les titres de cet album ne se ressemblent pas, on peut donc saluer un vrai travail de créativité.

Mais cela n’empêche que l’on se heurte très vite aux limites du talent de Jessie Evans. Limite déjà vocale. Le chant manque un peu de chaleur et de profondeur pour cet univers musical. Il y a quelque chose de très sensuel dans la musique latino et la chanteuse a bien du mal à insuffler ce zeste de désir qui ferait toute la différence. Ensuite, les rythmes chaloupés de Is It Fire ? manquent souvent de consistance et certains titres sont à la limite de l’ennuyeux. Si les titres sont variés, aucun d’entre eux ne sort vraiment de l’ordinaire.

Is it Fire ? Commence pourtant plutôt bien. Les trois premiers titres sont plutôt sympathiques et prometteurs. Scientist of Love constitue certainement le meilleur morceau de cet album. Mais ensuite, malheureusement, ça se gâte quelque peu. Jessie Evans alterne alors le bon et le moins bon, mais sans jamais retrouver le niveau du début, à part pour le dernier titre, Sera El Fuego. Du coup, l’auditeur décroche quelque peu et traverse l’album avec une certaine indifférence.

Is it Fire ? est donc d’un intérêt très limité. Le travail aurait pu présenter un certain, mais il se révèle finalement trop plat pour retenir vraiment l’attention. C’est dommage que Jessie Evans n’est pas gardée l’énergie en changeant d’univers musical. On peut saluer la prise de risque, mais cela ne peut pas totalement compenser, il faut bien le dire, une certaine médiocrité. Enfin, ce n’est pas comme si on manquait d’artistes vers qui se rabattre.

Jessie Evans a sans doute pris du plaisir en explorant des terrains inhabituels pour elle sur Is It Fire ?. Malheureusement l’auditeur en prend nettement moins.

Pour finir, faisons le tour des titres que l’on trouve sur Is It Fire ?  

1. Is It Fire?
Un rythme tropical et chaloupé, avec des cuivres très présents, pour une introduction presque prometteuse.

2. Scientist Of Love
Un titre plus jazzy pour un swing sympa.

3. Blood And Silver
Un morceau un rien salsa.

4. Class Magic
Un peu mou et transparent.

5. Let Me On
Plus électro, mais assez chiant.

6. Niños del Espacio
Chaloupé et envoûtant, mais un rien lancinant tout de même.

7. Micheladas
Un très court intermède.

8. Golden Snake
Très latino et cuivré. Manque cependant de peps car la voix de Jessie Evans possède une sensualité limitée.

9. Black Sand
Un peu plat.

10. To The Sun
Un long instrumental assez ennuyeux.

11. Sera el Fuego
Latino et festif pour une fin fort sympathique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.