QUEEN OF DENMARK : Harmonie ironique (enfin paraît-il…)

queenofdenmarkjohngrantNon, je ne vais pas vous emmener dans les rues de Copenhague, malgré le titre, Queen of Denmak, de l’album dont je vais vous parler aujourd’hui. En effet, John Grant est bien américain, même s’il nous propose une musique assez européenne. En tout cas, le voyage est tout de même très agréable, porté par de belles ballades, toutes différentes.

John Grant est l’ancien chanteur de The Czars, un groupe qui n’a pas marqué profondément les mémoires, en tout cas pas la mienne. Il est originaire de Denver et a commencé une carrière solo avec ce Queen of Denmark, sorti en 2010. Il y est accompagné du groupe Midlake, dont je vous ai parlé récemment à travers leur album The Courage of Others.

Il y a une qualité de Queen of Denmark dont je ne parlerai pas ici, alors qu’elle semble être importante si j’en crois ce que j’ai pu lire. En effet, si je comprends relativement bien l’anglais, ce n’est pas au point de saisir le sens précis d’une chanson que j’écoute pour la première fois. Or, sur cet album, John Grant manierait l’ironie l’humour avec beaucoup de talent, notamment pour parler de son homosexualité (d’où le Queen j’imagine…). Visiblement, c’est vraiment un de ses points forts et peut-être que d’autres qui liront ces lignes maîtrisent assez la langue de Shakespeare pour pouvoir l’apprécier pleinement.

Tout cela n’empêche en rien d’être en mesure d’apprécier pleinement Queen of Denmark. Certes, il vaut mieux aimer les chanteurs pas trop énervés, car John Grant donne plutôt dans le mélodieux et le tranquille. Mais il arrive tout de même à apporter une certaine diversité à ses compositions. On passe du sucré au mélancolique, de la ballade rock aux sonorités électro. Le résultat est inégal, mais le positif domine largement. Seuls Chicken Bones et JC Hates Faggots ne m’ont pas vraiment plu, le reste se laisse écouter avec plaisir.

Queen of Denmark n’a clairement rien de révolutionnaire. John Grant est un artiste talentueux, un musicien qui maîtrise parfaitement son sujet, mais qui ne fait pas non plus preuve d’une créativité débordante. Sauf peut-être dans les textes… Bref, l’album manque quand même d’un titre phare qui sortirait vraiment du lot. Personnellement, mon préféré reste Silver Platter Club, peut-être qu’il est le plus dynamique et donc se démarque quelque peu des autres. Mais j’aime aussi beaucoup I Wanna Go to Marz ou encore Leopard and Lamb, qui sont plus représentatifs du reste de l’album.

J’ai donc globalement apprécié ce Queen of Denmark, qui reste tout de même un album solide et très agréable. John Grant reste un artiste à suivre, car je reste persuadé qu’il peut proposer encore mieux que ça. Il est à l’aise dans assez d’ambiances différentes pour pouvoir pousser plus loin sa créativité. Après, il est fort possible qu’il cherche avant tout un habillage à ses textes… Il faudra donc que je me remette rapidement à l’anglais pour pouvoir enfin appréhender toutes les qualités dont il fait preuve.

Queen of Denmark n’est donc pas l’album à posséder à tout prix. Mais il ne fera tâche dans aucune bonne discothèque.

Pour finir, faisons le tour des titres que l’on trouve sur cet album.

1.: TC and the Honeybear
Une entrée en matière douce et un rien éthérée.

2.: I Wanna Go to Marz
Un slow assez harmonieux.

3.: Where the Dreams Go to Die
Une belle ballade un rien sucrée, avec un accompagnement aux violons.

4.: Sigourney Weaver
Une ballade un peu plus rock.

5.: Chicken Bones
Un titre assez lancinant.

6.: Silver Platter Club
Un titre plus guilleret et surtout très sympa.

7.: It’s Easier
Une ambiance plus sombre et mélancolique, mais cela reste toujours harmonieux.

8.: Outer Space
Un son pop assez 80’s.

9.: JC Hates Faggots
Des sonorités assez électro… Mouais…

10.: Caramel
La voix de John Grant poussée dans les aigües se pose sur un air au piano encore une fois très harmonieux.

11.: Leopard and Lamb
Un morceau assez épuré mais tout de même assez convaincant.

12.: Queen of Denmark
Une ballade au piano qui sonne vraiment comme un aurevoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.