IMPATIENCES

PSGTous les supporters du PSG sont dévorés d’impatience. Et je ne parle pas du match de demain soir, même si j’aurais pu. Non il s’agit d’une autre sorte d’impatience, plus profonde, qui a eu le temps de grandir pendant 19 ans… Putain 19 ans… Oui, je le dis à chaque fois, mais bon, allo, 19 ans !!! Non, ce qu’attend vraiment le supporter du PSG, c’est bien de voir son équipe enfin à nouveau championne de France.

La défaite de Lyon hier soir a permis au club parisien de poser une main sur le trophée. 8 points d’avance à 8 journées de la fin sur son principal rival commence à devenir une marge confortable, même s’il doit encore lui rendre visite. Certes, son dauphin est désormais Marseille, à 7 points. Il y a quinze jours, on promettait au club phocéen une éjection du podium et le voilà finalement repassé à la deuxième place. Comme quoi, tout va très vite en football, phrase passablement éculée, mais qui comme souvent dans ce genre de cas possède un fond de vérité.

Si tout va très vite, on peut encore imaginer un scénario où le PSG, surtout s’il est absorbé par la Ligue des Champions, perdrait le fil du championnat pour être coiffé sur le poteau. Cela devient de plus en plus improbable, mais pas encore impossible. Les Parisiens vont enchaîner deux déplacements de suite, dont un premier périlleux à Rennes, entre les deux matchs contre le Barca. Si à la sortie de ces deux prochaines journées de championnat, il conserve son avance, on verra mal alors ce qui pourrait alors lui arriver. Surtout, que même en faisant preuve d’optimisme comme moi, on peut aisément parier sur le fait que le PSG n’aura alors plus que les compétitions nationales (Coupe et championnat) à son programme.

En attendant, demain sera un jour pas comme les autres pour les supporters du PSG. Car un quart de finale de Ligue des Champions contre le FC Barcelone, on l’attendait aussi depuis longtemps. Pas 19 ans, mais 18… Et c’est long aussi 18 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.