LA CITE ROSE : La banlieue qui sourit… mais pas trop non plus

laciteroseafficheParler de la banlieue est un exercice difficile car on est vite tiraillé entre plusieurs visions. On peut la décrire comme sombre en se focalisant sur une réalité sociale parfois très dure, comme dans la Haine. Ou alors à l’inverse, on peut essayer de démythifier par l’humour ces lieux qui sont avant tout vivants et remplis de potentialités, comme dans les Kaïras ou les Lascars. La Cité Rose nous offre une synthèse plutôt réussie de ces différents points de vue.

Certes, la Cité Rose nous offre une galerie de personnages tirant quasiment sur le cliché : le dealer très méchant, le jeune qui veut s’en sortir et l’ado tiraillé entre les deux. Mais la force de ce film est d’avoir su ne pas aller trop loin. Certes les protagonistes ne sont en rien inattendus, mais au moins sont-ils crédibles. Du coup, le propos arrive à être relativement convaincant. Certes, il y a une morale à la fin, mais pas d’optimisme béat, ni de pessimisme excessif.

laciteroseLa Cité est porté par une réalisation efficace, à défaut d’être brillante. Le film nous propose la découverte d’un univers et d’un quotidien, mais tout cela se greffe sur une intrigue qui sait avancer quand il faut pour nous préserver de l’ennui. Ce n’est certainement pas un film coup de poing, comme celui de Matthieu Kassowitz en son temps, mais le reflet d’une réalité sociale. Un reflet un rien romancé peut-être, mais certainement pas infidèle.

 
Fiche technique :
Réalisation : Julien Abraham
Scénario : Jimmy Laporal-Trésor, Zackarya Dk et Julien Abraham
Directeur de la photographie: Julien Meurice
Montage : Scott Stevenson
Ingénieur du son: Olivier Le Vacon
Compositeur: Laurent Casano
Mixage et montage son: Lionel Guenoun
Superviseur musical: Pascal Mayer
Chef décoratrice: Eva Van Haastrecht
Costume : Anne-Marie Giacalone
Durée : 97 minutes
 
Casting :
Azize Diabaté Abdoulaye: Mitraillette
Idrissa Diabaté : Isma Khomassi
Ibrahim Koma : Djibril Khomassi
Ismael Ouazzani : La Crête
Juliette Lamboley : Lola
Anaïs Bégué : Océane
David Ribeiro : Narcisse
Steve Tran : Manu
Neva Kehouane : France-Lise Trésor
Diouc Koma : Cheveux
Marie-Philomène Nga : Mariama Khomassi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.