QUARTET : Comme le bon vin

quartetafficheQuand on a eu la carrière de Dustin Hoffman, qu’on a 75 ans, on pourrait choisir de vivre de ses rentes une retraite paisible. Mais le démon qui habite les artistes n’est jamais du genre à faire la sieste. Le voilà donc à se lancer dans la réalisation avec un premier film, Quartet, qui nous parle justement d’une maison de retraite pour artistes. Certes, il s’agit ici de musiciens, mais on peut penser qu’il y raconte largement une part de son propre ressenti vis-à-vis de l’âge qui avance inexorablement.

Dustin Hoffman a été une immense star hollywoodienne, mais c’est en Angleterre qu’il réalise son premier film, pour y gagner de la liberté artistique. Quartet constitue d’ailleurs une synthèse étonnante entre les deux rives de l’Atlantique. On assiste à une comédie des mœurs très européennes, avec quelques touches de politiquement incorrect, mais qui nous offre quelques passages typiquement hollywoodiens. On retiendra notamment le speech de la directrice de l’établissement, juste avant que le récital, typique des tirades moralisatrices et pleines de bons sentiments qui peuplent le cinéma d’outre-Atlantique.

quartetIl en résulte un film plaisant, drôle, fantaisiste et léger. Heureusement que la vieillesse au cinéma n’est pas représentée que par des films comme Amour. Quartet n’est peut-être pas l’œuvre d’un grand réalisateur (en tout cas pas à la hauteur de ce que représente Dustin Hoffman en tant qu’acteur), mais celle d’un artiste qui connaît assez le cinéma pour maîtriser son sujet dès son premier essai.

Fiche technique :
Production : Headline Pictures, BBC Films, DCM productions, Finola Dwyer productions
Distribution : Pyramide distribution
Réalisation : Dustin Hoffman
Scénario : Ronald Harwood, d’après sa propre pièce
Montage : Barney Pilling
Photo : John De Borman
Décors : Andrew McAlpine
Musique : Dario Marianelli
Durée : 98 mn

Casting :
Maggie Smith : Jean Horton
Tom Courtenay : Reginald Paget
Bill Connolly : Wilf Bond
Pauline Collins : Cissy Robson
Micahel Gambon : Cedric Livingston

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.