L’ECUME DES JOURS : L’art difficile de l’adaptation

lecumedesjoursafficheJ’ai une relation un peu particulière avec L’Ecume des Jours dans sa version littéraire. En effet, c’est bien le seul roman que je n’ai jamais lu, mais que j’ai l’impression de bien connaître et d’aimer. Ceci grâce à un certain Nuno qui avait fait un exposé à son sujet en 4ème et nous avait parfaitement transmis sa passion pour cette œuvre si atypique. Je ne sais pas pourquoi, je n’ai du coup jamais osé le lire alors qu’il figurait dans la bibliothèque chez moi. Cependant, je n’ai pas raté son adaptation par Michel Gondry sur grand écran.

Il serait sans doute présomptueux de ma part d’affirmer que le film est fidèle au roman. Pourtant, j’ai vraiment eu la sensation d’y retrouver tous les éléments qui m’avaient marqué lors du fameux exposé. Mais c’est peut-être là la grande limite de l’Ecume des Jours. L’écriture de Boris Vian fait appel à l’imagination du lecteur. Au cinéma, c’est évidemment beaucoup plus difficile puisqu’il faut traduire visuellement les éléments mystérieux qui peuplent le roman. Cela perd forcément un peu de son charme et de sa poésie.

lecumedesjoursL’Ecume des Jours est un film agréable et plaisant. Mais il est parfois un peu chargé, tourne un peu à l’exercice de style. La rêverie vagabonde au fil des pages laisse place à une invention à l’écran toutes les cinq secondes, jusqu’à l’ivresse. On peut dire que c’est enivrant, mais le mot saoulant n’est pas loin non plus. Heureusement, le talent de Michel Gondry est assez manifeste pour nous éviter l’écœurement. On arrive donc tout de même à apprécier cette belle histoire romantique et émouvante.

L’Ecume des Jours fait partie des œuvres à traiter avec un infini respect. Mais adapter n’est pas toujours respecter à la lettre. Le film de Michel Gondry est une nouvelle preuve de la difficulté de l’exercice. Mais on peut cependant penser que peu de réalisateur aurait pu faire mieux que lui.

LA NOTE : 12/20

Fiche technique :
Production : Brio Films, StudioCanal, France 2 Cinéma, Herodiade, Scope
Distribution : StudioCanal
Réalisation : Michel Gondry
Scénario : Michel Gondry, Luc Bossi, d’après le roman de Boris Vian
Montage : Marie-Charlotte Moreau
Photo : Christophe Beaucarne
Décors : Stéphane Rozenbaum
Musique : Etienne Charry
Durée : 125 mn

Casting :
Romain Duris : Colin
Audrey Tautou : Chloé
Gad Elmaleh : Chick
Omar Sy : Nicolas
Aïssa Maïga : Alise
Charlotte Le Bon : Isis
Sacha Bourdo : la souris
Philippe Torreton : Jean-Sol Partre
Alain Chabat : Jules Gouffé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.