OH BOY : Ein Tag in Berlin

ohboyafficheLes amateurs des films en noir et blanc sur des personnages en marge mais pas trop (oui c’est un genre assez pointu) ont eu l’occasion d’assouvir leur passion en allant voir Oh Boy, un film venu d’outre-Rhin qui a fait un passage discret sur nos écrans. Une œuvre qui rappelle un peu Jim Jarmush, mais qui nous permet surtout de découvrir le talent de Jan Ole Gerster, un jeune réalisateur (enfin 35 ans quand même) qui a débuté sa carrière comme assistant personnel de Wolfgang Becker lors du tournage de Good Bye, Lenin ! Comme quoi, ce dernier a vraiment marqué un tournant dans l’histoire du cinéma allemand et son succès à l’étranger.

Oh Boy nous fait partager une journée de Niko, Berlinois de 24 ans qui ne sait pas vraiment quoi faire de sa vie, alors qu’il fait croire depuis deux ans à son père qu’il poursuit ses études. On le suit au fil de ses rencontres et des péripéties d’un jour un peu plus mouvementé que les autres. Il s’agit donc d’un film de personnages et d’ambiance, sans intrigue très élaborée, ce qui n’empêche en rien une certaine richesse. On entre tout de suite dans l’histoire et les évènements se déroulent avec assez de rythme pour que l’on ne s’ennuie jamais.

ohboyL’usage du noir et blanc donne à Oh Boy une certaine élégance visuelle. De plus, Jan Ole Gerster a eu le bon goût de ne pas trop forcer sur l’esthétisme, mais de simplement créer une ambiance qui colle parfaitement aux personnages et au ton général du film. Nous sommes donc là devant une œuvre assez aboutie, qui démontre une vraie maîtrise aussi bien artistique que narrative. S’il n’a au final rien d’inoubliable, cantonné dans son segment de petit film d’auteur, ce long métrage ne cherche pas à être autre chose que ce qu’il est et frôle en ce sens une certaine perfection.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Production : Schiwago Film GmbH
Distribution : Diaphana Distribution
Réalisation : Jan Ole Gerster
Scénario : Jan Ole Gerster
Montage : Anja Siemens
Photo : Philipp Kirsamer
Décors : Juliane Friedrich
Son : Magnus Pflüger
Musique : The Major Minors, Cherilyn MacNeil
Durée : 88 mn

Casting :
Katharina Schüttler : Elli
Friederike Kempter : Julika Hoffmann
Marc Hosemann : Matze
Tom Schilling : Niko Fischer
Justus Von Dohnanyi : Karl Speckenbach

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.