LE CODE ALTMAN (Robert Ludlum et Gayle Lynds) : N’est pas Jason Bourne qui veut

lecodealtmanRobert Ludlum est avant tout connu pour avoir créé le personnage de Jason Bourne. Mais son œuvre compte bien d’autres romans et bien d’autres personnages, donc celui de l’agent Jon Smith. Le Code Altman est le troisième volet de ses aventures, écrit en collaboration avec Gayle Lynds. Mais un épisode très décevant, pas du tout au niveau du reste de son œuvre.

Ce qui cloche avant tout, c’est le fil rouge principal de l’intrigue auquel on a du mal à croire. Le monde prêt à basculer dans une nouvelle guerre mondial pour une simple histoire de bateau et d’incident diplomatique potentiel. Sur cette base assez faible se greffent des aventures d’espionnage assez classiques, ni très originales, ni tout à fait passionnantes. Les évènements sont étirés un peu artificiellement et le roman est au final plus long que nécessaire, au vu de son réel contenu. Bref, une lecture qui ne prend pas la tête, mais qui n’a vraiment rien d’inoubliable et qui fait quelques fois lever le sourcil devant le manque de crédibilité de certains passages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.