LE MAJORDOME : L’histoire bien écrite

lemajordomeafficheOn apprécie d’autant plus un film qu’on ne s’attendait pas à ce qu’il soit d’une telle qualité. C’est le cas pour le Majordome qui m’a très agréablement surpris, bien plus que je ne l’imaginais. Une œuvre qui confirme l’incroyable faculté d’Hollywood a raconté la grande Histoire par l’intermédiaire de vrais intrigues, certes romancées, mais qui captivent le spectateur au delà de l’intérêt historique qu’elles présentent. On peut rapprocher ce film de Lincoln, le chef d’oeuvre de l’année 2013 à mon sens, même si Lee Daniels n’est quand même pas Steven Spielberg.

Bien sûr raconter la grande Histoire en la faisant passer pour un scénario hollywoodien se terminant par le happy end qui va bien peut faire grincer quelques dents. Mais le Majordome n’est pas un documentaire, c’est un film, du simple cinéma. Et du cinéma qui fonctionne à merveille, qui fait rire, qui fait pleurer, qui émeut, qui indigne aussi parfois. Certes, la vision du présent est peut-être un peu idéalisée, mais il nous rappelle tout de même de manière assez forte combien un passé beaucoup plus sombre n’est pas si éloigné. Certes, l’élection d’Obama ne signe pas la fin des inégalités et du racisme aux Etats-Unis, mais force est de constater que ce pays sait raconter les heures sombres de son histoire de manière beaucoup plus franche et naturelle que par chez nous.

lemajordomeAu final, on oublie totalement la réalisation sans grande imagination et l’émotion parfois un peu facile. On se laisse facilement convaincre par cette histoire qui doit beaucoup à l’immense Forest Whitaker, qui confirme là son incroyable charisme. Après un Oscar pour le Dernier Roi d’Ecosse, il est incontestablement en lice pour une seconde statuette avec le Majordome. Le film en lui même ne devrait pas connaître un tel bonheur, mais il serait dommage de bouder notre plaisir face au meilleur film de cette rentrée cinématographique.

LA NOTE : 15/20

Fiche technique :
Production : Follow Through Pictures, Salamander Pictures, Laura Ziskin Prod., Lee Daniels Entertainment, Pam Williams, Windy Hill
Distribution : Metropolitan Filmexport
Réalisation : Lee Daniels
Scénario : Danny Strong, d’après l’article de Wil Haygood
Montage : Joe Klotz
Photo : Andrew Dunn
Décors : Tim Galvin
Musique : Rodrigi Leao
Costumes : Ruth E. Carter
Durée : 132 mn

Casting :
Forest Whitaker : Cecil Gaines
David Banner : Earl Gaines
Oprah Winfrey : Gloria Gaines
Terrence Howard : Howard
Lenny Kravitz : James Holloway
Cuba Gooding Jr. : Carter Wilson
Robin Williams : Dwight D. Eisenhower
John Cusack : Richard Nixon
James Marsden : John F. Kennedy
Jane Fonda : Nancy Reagan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.