PARKLAND : Les anonymes et la légende

parklandafficheL’assassinat de JFK fait partie des moments mythiques de l’histoire de l’humanité auxquels un nombre considérable d’œuvres littéraires ou cinématographiques ont été consacrées. Quasiment toutes se focalisent sur l’éternelle question : qui a tué Kennedy ? Ce n’est pas le cas de Parkland qui s’intéresse lui à tous les acteurs anonymes qui ont vécu cet événement aux premières loges. Un film qui illustre parfaitement comment on peut rendre la grande Histoire incroyablement passionnante quand on la raconte par le biais de la petite histoire.

Parkland nous permet de suivre plusieurs personnages : l’auteur du film vidéo dont on connaît les images par cœur, le frère de Lee Harvey Oswald, les docteurs qui ont tenté de sauver le Président Américain, les membres des services secrets chargés de sa protection et les policiers de Dallas qui avaient son (présumé?) assassin dans le collimateur. Chacun d’eux va vivre différemment ce moment historique d’une portée telle qu’il broiera facilement le destin de ces anonymes atteints directement par l’onde de choc.

parklandParkland est tout simplement passionnant du début à la fin. En nous racontant le destin de personnages quasi inconnus, il arrive à créer un vrai suspense, une véritable tension narrative, même si le fil rouge est lui connu et sans surprise. Le passage d’une histoire à l’autre donne un rythme soutenu au scénario qui est ainsi parcouru d’un souffle toujours constant. La figure de Kennedy représente le centre du tout, mais s’efface derrière ces destins ordinaires. Ce mélange du mythe et de la banalité donne une portée étonnante à ce film.

D’un point de vue artistique, Parkland est également une réussite. La réalisation est particulièrement élégante et le travail de montage remarquable. Jamais on ne se sent perdu alors que l’on passe d’un personnage à l’autre. Le casting est aussi à la hauteur, avec les toujours excellents Paul Giamatti et Billy Bob Thorton, mais aussi de bonnes surprises comme un Zac Efron, définitivement en version adulte.

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Production : The American Film Company, Exclusive Media Group, Playtone
Distribution : Metropolitan FilmExport
Réalisation : Peter Landesman
Scénario : Peter Landesman
Montage : Markus Czyzewski, Leo Trombetta
Photo : Barry Ackroyd
Décors : Bruce Curtis
Musique : James Newton Howard
Durée : 93 mn

Casting :
Zac Efron : Jim Carrico
James Badge Dale : Robert Edward Lee Oswald, Jr.
Colin Hanks : Dr. Malcom Perry
Tom Welling : Roy Kellerman
Marcia Gay Harden : Doris Nelson
Paul Giamatti : Abraham Zapruder
Billy Bob Thornton : Forrest Sorrels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.