A TOUCH OF SIN : Plongée vertigineuse

atouchofsinafficheEn allant voir A Touch of Sin, je me suis dit « chouette, un polar coréen, j’adore ça ! »… Comme quoi je ne lis vraiment pas le contenu des critiques, puisqu’il s’agit en fait d’un film chinois et qu’il ne s’agit pas du tout d’un polar. Enfin, j’avais tout de même bien retenu les commentaires plutôt dithyrambiques, alors je me suis dit que ce n’était pas bien grave et que j’avais bien fait de venir.

Par contre, je serai un peu moins enthousiaste que mes collègues… Oui, j’adore dire collègues, comme si j’étais moi aussi un professionnel… A Touch of Sin est un film à sketchs, donc forcément un peu inégal. Et je dois bien avouer qu’à quelques moments, je me suis fait un peu chier, disons le tout net. Oh jamais très longtemps, mais c’est à noter tout de même. Reste que cela n’enlève rien à l’intérêt du sujet, une plongée assez vertigineuse au cœur de la société chinoise actuelle, où la frustration de la population fait naître une violence parfois dévastatrice.

atouchofsinA Touch of Sin ne ménage donc pas le spectateur, avec une violence crue qui peut intervenir dans des situations pourtant anodines. Cela en fait un film assez inclassable, parfois assez surprenant et qui apporte un regard sans compromis sur l’Empire du Milieu et la tension sociale sous-jacente. La réalisation est totalement maîtrisée, d’un classicisme presque froid, mais qui fait du coup particulièrement ressortir les moments où la violence survient. Un voyage dépaysant… et un peu inquiétant aussi.

LA NOTE : 12,5/20

Fiche technique :
Production : Xstream Pictures, Office Kitano, Shanghai Film Group Corporation
Réalisation : Jia Zhang-ke
Scénario : Jia Zhang-ke
Montage : Lin Xudong, Matthieu Laclau
Photo : Yu Lik-wai
Décors : Liu Weixin
Distribution : Ad Vitam
Son : Zhang Yang
Musique : Lim Giong
Durée : 133 mn

Casting :
Xiao Hui : Luo Lanshan
Jiang Wu : Dahai
Wang Baoqiang : Zhou San
Xiao Yu : Zhao Tao

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.