ALBATOR, CORSAIRE DE L’ESPACE : Il revient et c’est bon !

albatorafficheIl revient, Albator, le Capitaine Corsaire… Et cette fois, il revient sur grand écran pour le grand bonheur de tous ceux qui ont tant aimé ce personnage qui a marqué la fin des années 70 et les années 80 au cours de deux séries inoubliables. Ceux qui ont eu la chance de lire le manga savent bien qu’il s’agit là d’une œuvre majeure de cette culture, d’une qualité et d’une profondeur bien supérieure à la majorité des séries que l’on associe à cette époque. Ceux qui ont revu des épisodes de Capitaine Flam comprendront parfaitement ce que je veux dire…

Albator, Corsaire de l’Espace nous revient cette fois en images de synthèse. Déjà premier point, le film est esthétiquement très beau. Certes, cela donne un côté un peu froid aux personnages, mais les scènes de batailles sont vraiment sublimes. Cela aboutit surtout à un « graphisme » plus adulte que les séries originales. L’ambiance y est beaucoup plus sombre, collant parfaitement avec le scénario.

albatorLe scénario, parlons-en justement. L’histoire d’Albator, Corsaire de l’Espace n’est peut-être pas le plus grand récit de science-fiction que la terre ait porté, mais il présente assez de complexité, de rythme et de surprises pour le rendre dignes d’intérêt. Ce film n’est pas qu’un revival surfait sur un sentiment de nostalgie. Il revisite complètement le personnage au cours d’une histoire totalement nouvelle, sans liens avec l’œuvre originale, dont il préserve cependant parfaitement l’esprit. Il est donc à même de séduire un public beaucoup plus large que les fans de Récré A2 et du Club Dorothée.

Cette adaptation d’Albator, Corsaire de l’Espace sur grand écran constitue donc une vraie réussite, bien au-delà du simple gadget pour geeks. Un beau film d’animation de science-fiction… qui ne nous empêchera pas d’en ressortir avec la musique du générique orignal dans la tête.

LA NOTE : 12,5/20

Fiche technique :
Production : Toei Animation
Distribution : Ocean films
Réalisation : Shinji Aramaki
Scénario : Harutoshi Fukui, Kiyoto Takeuchi, d’après le manga de Leiji Matsumoto
Montage : Shinji Aramaki, Ryuji Miyamura
Décors : Hiroaki Ueno
Son : Koji Kasamatsu
Musique : Tesuya Takahashi
Durée : 110 mn

Casting :
Shun Oguri : Albator
Haruma Miura : Yama
Yu Aoi : Mimay
Arata Furuta : Yattaran
Ayano Fukuda : Tori
Toshiyuki Morikawa : Ezra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.