LES RAYURES DU ZEBRE : Beau mirage

lesrayuresduzebreafficheEn ce début d’année, on beaucoup parlé du Crocodile de Botswanga, comédie française qui nous parlait de l’Afrique avec humour et second degré. On a par contre malheureusement assez peu parlé des Rayures du Zèbre, qui sur un ton un peu plus sérieux néanmoins, nous emmenait aussi de l’autre côté de la Méditerranée. C’est vraiment regrettable car ce film regorge de qualités et ne méritait pas de passer aussi peu inaperçu.

Les Rayures du Zèbre est une vraie comédie dramatique. On rit beaucoup et on pleure aussi un peu. C’est un film riche, où l’humour n’empêche pas une certaine profondeur, voire une certaine gravité. Un regard tendre sur les travers des deux mondes et sur ces personnages à la fois si distants et si proches. Un film qui a aussi le mérite d’aller à l’essentiel (il dure 1h20 seulement) pour ne jamais diluer son propos dans du superflu. On ne peut donc que saluer le travail de Benoît Mariage, à la réalisation et au scénario, qui nous avait déjà séduit il y a dix ans avec les Convoyeurs Attendent.

lesrayuresduzebreLes Rayures du Zèbre confirme le talent polymorphe de Benoît Poelvoorde. Un rôle taillé à sa mesure où il peut exprimer toute sa force comique, mais aussi dramatique. Un grand acteur quand il est correctement dirigé et c’est bien le cas ici. Ce film confirme aussi la très bonne santé du cinéma belge qui nous offre chaque année de beaux moments d’une grande richesse.

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Réalisateur : Benoît Mariage
Scénario : Benoît Mariage
Musique : Emmanuel d’Orlando
Photographie : Benoît Dervaux
Son : François Musy, Gabriel Hafner
Montage : Philippe Bourgueil et Nicolas Rumpl
Décors : Catherine Cosme
Production : Boris Ban Gils, Michaël Goldberg
Durée : 80 minutes

Casting :
Benoît Poelvoorde : José Stockman
Marc Zinga : Yaya Koné
Tatiana Rojo : Gigi
Tom Audenaert : Koen
Eric Larcin : Evrard
Sibiri Tiémogo : le sémaphoriste
Alice Hermance Gbongo : Solange, la douanière
Franck Diabagaté : Franck
Yvette Koua : l’hôtesse d’accueil de l’hôtel
Mamadou Sangaré : Paysan Youssouf
Doumbia Balla : Fils Youssouf
Bruno Georis : le consul de Belgique
Delphin Beugre : le ministre Blaise Kaboré
Bibo Guindo : Bibo
Sangaré Mohamed : Siko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.