SLEEP FOREVER (Crocodiles), KISS EACH OTHER CLEAN (Iron and Wine), L’AN DEMAIN (Têtes Raides) : Retour en musique

sleepforevercrocodilesUn petit avis musical comme je n’en ai pas écrit depuis une éternité. Comme d’habitude, trois albums au programme. Sûrement mon côté chrétien qui me pousse à foutre de la trinité partout. On commence donc par Sleep Forever, sorti en 2011, du groupe Crocodiles, venu de San Diego. Du rock saupoudré d’électro pour un résultat pas à la hauteur du talent en présence. La faute à cet effet « loin du micro » qui gâche passablement la voix du chanteur et une certaine dissonance parfois. Bref, deux caractéristiques que je n’apprécie pas du tout personnellement et qui, de mon point de vue, viennent gâcher la maîtrise artistique et surtout la conviction qui sont également bien présentes !

kisseachothercleanironandwineOn passe à Kiss Each Other Clean de Iron and Wine. Comme son nom ne l’indique pas, il s’agit d’un artiste solo venu lui aussi des Etats-Unis. On passe à un registre beaucoup plus paisible et folk, globalement maîtrisé, mais qui manque parfois passablement de peps. A côté de ça, on peut tout de même saluer un travail très intéressant sur les sonorités, qui viennent enrichir le duo voix-guitare. Mais là aussi, cela reste un peu en-dedans et souffre d’une trop grande discrétion. Au final, l’album se laisse écouter, ça coule tout seul aux oreilles, mais cela manque de relief pour être vraiment marquant.

landemaintetesraidesOn revient par chez nous avec l’An Demain, un album des Têtes Raides qui change un peu de ce que nous propose d’habitude ce groupe. Il s’ouvre d’ailleurs sur le morceau titre lent et mélancolique qui donne le ton pour la suite. Il se poursuit avec Fulgurance, un excellent single qui constitue le meilleur titre de l’album, mais là encore avec un rien de noirceur. La suite sera parfois plus dynamique, mais sans être jamais aussi enjoué que d’habitude. Cela nous permet cependant de profiter pleinement de la profondeur de la très belle voix de Christian Olivier. Les textes restent de leur côtés assez obscurs et le sens profond nous échappent souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.