NIGHT MOVES : L’histoire sans fin

nightmovesafficheNight Moves n’a rien de révolutionnaire. Ni le scénario, ni les personnages, ni la réalisation ne sont particulièrement orignaux. Ce film n’est pas le premier à aborder les thèmes qui le traversent : les limites de l’engagement quand celui-ci tire sur le terrorisme, la culpabilité, la jalousie… Mais il fonctionne et nous offre un résultat convaincant. Car la créativité n’est pas la seule qualité que peut nous proposer un long métrage. La preuve !

Déjà, Night Moves se distingue par son sens de la narration. Le récit se fait à un rythme lent mais constant. Il permet de s’imprégner de l’atmosphère, d’apprendre à connaître les personnages, à découvrir progressivement leurs projets, leurs intentions. Les questions que l’on se pose trouvent une réponse peu à peu, à travers les actes, les paroles des protagonistes, de manière souvent indirecte, mais toujours de manière très claire. Bref, une vraie maîtrise dans l’écriture du scénario.

nightmovesNight Moves se distingue aussi par son casting convaincant, notamment le duo Jesse Eisenberg et Dakota Fanning. Si le premier commence à faire partie du décor du cinéma américain, on continue de découvrir le talent de la jeune actrice qu’on avait découvert dans La Guerre des Monde et The Runaways (dans Twillight aussi, mais il y a des choses qu’il vaut mieux taire). Elle confirme ici un potentiel qui sera pleinement exploité, espérons-le, par d’autres réalisateurs.

Night Moves souffre cependant d’un petit défaut. En effet, il se termine quelque peu en queue de poisson. Et c’est dommage car sans conclusion, le propos perd légèrement de son intérêt. Et il est toujours dommage de finir sur une mauvais note, quand tout ce qui avait précédé était plutôt convaincant.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Production : Maybach Film Productions, Film Science, Tipping Point Productions, RT Features
Distribution : Ad Vitam distribution
Réalisation : Kelly Reichardt
Scénario : Kelly Reichardt, Jonathan Raymond
Montage : Kelly Reichardt
Photo : Christopher Blauvelt
Décors : Elliott Hostetter
Musique : Jeff Grace
Costumes : Victoria Farrell
Durée : 112 mn

Casting :
Jesse Eisenberg : Josh Stamos
Dakota Fanning : Dena Brauer
Peter Sarsgaard : Harmon
Katherine Waterston : Anne
Logan Miller : Dylan
Kai Lennox : Sean

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.