BLACK COAL : Noir de Chine

blackcoalafficheVous avez toujours rêvé de visiter la Chine ? Vous trouvez que c’est un pays merveilleux, plein de promesses et de trésors à découvrir ? Vous brûlez d’aller à la rencontre de sa population qui, à n’en pas douter, vous enrichira de sa différence et de ses valeurs ? Et bien c’est que vous n’avez pas vu cette année ni A Touch of Sin, ni Black Coal. Ce dernier est un polar bien noir qui vous plonge une nouvelle fois dans les profondeurs d’une société violente et cruelle.

Black Coal est révélateur d’un nouveau cinéma chinois. Sur le fond, il n’élude aucun aspect sociétal et brosse un portrait au vitriol et très certainement réaliste du pays. Sur la forme, il fait la synthèse entre le style traditionnel (rythme de narration lent et un rien contemplatif) et une réalisation occidentale plus nerveuse et dynamique. Le spectateur occidental n’en apprécie que mieux le spectacle proposé, partagé entre dégoût et fascination.

blackcoalAu-delà de tout ça, Black Coal reste un polar noir… j’ai presque envie de dire à la française. En effet, il laisse une grande place aux personnages et à leurs relations, en dehors de la simple résolution d’une intrigue policière. Mais tous ces éléments additionnent pour donner un film riche et parfaitement maîtrisé aussi bien au niveau de la narration que de la réalisation. Un Ours d’Or du Festival de Berlin amplement mérité !

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Production : China Film Co-Production Corporation
Distribution : Memento Films
Réalisation : Yinan Diao
Scénario : Yinan Diao
Montage : Yang Hongyu
Photo : Dong Jinsong
Son : Zhang Yang
Musique : Wen Zi
Directeur artistique : Liu Qiang
Durée : 106 mn

Casting :
Xue-bing Wang : Liang Zhijun
Lun-mei Gwei : lʼemployée de la teinturerie
Fan Liao : Zhang Zili

Jing-chun Wang : Rong rong

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.