GET ON UP : Like a biopic machine

getonupafficheLe biopic est devenu un genre cinématographique tellement récurent désormais qu’on pourrait même commencer à le juger éculé. Il est vrai que l’on est de plus en plus rarement surpris et relativement blasé devant la performance d’acteurs rentrant dans la peau d’un personnage historique. Tout ceci se confirme à la vue de Get On Up, qui nous conte la vie et le parcours de James Brown. Un sujet qui ne manque pas totalement d’intérêt, mais pour un film qui a au final un petit air de déjà-vu.

Dans un biopic, ce qui fait vraiment la différence, c’est la manière dont le film arrive à donner une âme au personnage au-delà des faits purement biographiques. Get On Up tente bien de mettre en perspective tous les moments de la vie de James Brown afin de montrer que l’enfant qu’il était n’a jamais tout à fait fini de grandir. Sauf qu’expliquer qu’un comportement quelque peu particulier une fois adulte s’explique par des traumatismes enfantins n’a quand même rien de révolutionnaire. Et surtout, cela passe ici par des effets de réalisation cherchant à insuffler un peu d’émotion et de poésie, mais qui semblent quelque peu artificiels au final.

getonupUn biopic met toujours en avant l’acteur chargé de se métamorphoser, y compris physiquement. Chadwick Boseman nous livre une performance convaincante, mais on est quand même loin de Jamie Foxx dans Ray par exemple. L’exercice est réalisé avec talent, mais sans le génie que l’on attend désormais dans ce genre de rôle. C’est peut-être quelque peu injuste, mais l’enthousiasme ne se commande pas et Get On Up inspire surtout de l’intérêt. Cependant, ce n’est pas non plus négligeable, surtout que la musique vient bien apporter une touche de génie, même si elle n’est pas cinématographique.

LA NOTE : 12/20

Fiche technique :
Production : Imagine Entertainment, Jagged Films, Wyolah Films
Distribution : Universal Pictures International
Réalisation : Tate Taylor
Scénario : Jez Butterworth, John-Henry Butterworth
Montage : Michael McCusker
Photo : Stephen Goldblatt
Décors : Mark Ricker
Musique : Thomas Newman
Durée : 139 mn

Casting :
Chadwick Boseman : James Brown
Nelsan Ellis : Bobby Byrd
Dan Aykroyd : Ben Bart
Viola Davis : Susie Brown
Lennie James : Joe Brown
Fred Melamed : Syd Nathan
Octavia Spencer : Tante Honey
Brandon Smith : Little Richard
Nick Eversman : Mick Jagger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.