BLACK CROW JANE (Inga Liljeström), CIRCUITAL (My Morning Jacket), DIFFERENT GEAR, STILL SPEEDING (Beady Eye) : Le meilleur pour la fin

blackcrowjaneingaliljestromInga Liljeström est comme son nom ne l’indique pas une artiste australienne. Elle a notamment signé en 2011 un album intitulé Black Crow Jane. Il s’ouvre sur un titre, The Rain and The Sea, qui nous met tout de suite dans l’ambiance avec une voix évaporée, mais tout de même assez profonde et grave, qui se pose sur une musique assez rock qui monte en puissance. Ce schéma de crescendo est souvent répété sur cet album. On passe même parfois du violon à un rock énergique. Malheureusement, le résultat est assez inégal et l’album perd son souffle peu à peu. La voix et la mélodie sont parfois dissonantes, sans que cela semble réellement maîtrisé. Heureusement, Black Crow Jane se termine sur un titre assez épuré, Wildest Horse, très joli et qui met surtout très bien en valeur une voix qui mériterait un peu mieux.

circuitalmymorningjacketEnchaînons ensuite avec Circuital des Américains de My Morning Jacket. J’avais écrit une critique de leur précédent album, Evil Urges, et je l’avais intitulé « Mi figue-mi raisin ». Et bien, je pourrais reprendre ce même terme pour résumer mon sentiment devant ce rock quelque peu évaporé et pas toujours très mélodieux. Les meilleurs titres sont d’ailleurs les plus harmonieux, mais aucun ne casse trois pattes à un canard. Il faut bien avouer aussi que la voix de Jim James est parfois quelque peu horripilante. On retiendra avant tout Movin away, le meilleur titre de l’album.

differentgearstillspeedingbeadyeyeOn garde le meilleur pour la fin avec Different Gear, Still Speeding du groupe Beady Eye. Ce groupe anglais s’est formé autour de Liam Gallagher, l’ancie co-leader d’Oasis. Mon avis sera court car l’album est tout simplement excellent. Il nous propose un rock simple, direct, percutant, parfois un peu rétro, mais surtout toujours très très bon. On est d’ailleurs séduit dès les premières notes et on ne redescend jamais, car jamais l’album ne devient monotone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.