BALADE ENTRE LES TOMBES : Noir c’est noir

baladeentrelestombesafficheMais pourquoi donc le cinéma s’évertue-t-il à confier à Liam Neeson des rôles de mentor ? Certes, la réponse est parce qu’il le fait très bien et, il est vrai, qu’il a la tête à ça. Mais de là à se forcer à ajouter ce aspect-là de manière finalement un peu inutile à son personnage… C’est pourtant bien le cas dans Balade Entre les Tombes, un polar noir assez classique, assez bien foutu, mais sans grande surprise.

Balade Entre les Tombes nous rejoue une énième fois l’histoire de l’ancien flic poursuivi par son passé qui va devoir jouer les justiciers une dernière fois un peu contre son gré. Voilà rien de nouveau sous le soleil, sauf peut-être que, cette fois, l’ex-flic en question n’est pas alcoolique, mais ancien alcoolique. D’ailleurs, le film ne nous épargne pas les discours un rien lourdingue sur la rédemption tout ça, tout ça… Le manque d’originalité du personnage principal constitue d’ailleurs la principale limite de ce film. Et ce n’est pas en lui collant dans les pattes un jeune SDF pour nous refaire le coup du vieux loup solitaire qui s’attache à un gamin en détresse qui vient changer la donne.

baladeentrelestombesReste la traque de deux serial killers assez flippants. Ces deux-là sont par contre particulièrement réussis et donnent un peu de relief à Balade Entre les Tombes. L’enquête proprement dite est plutôt bien construite, de manière assez linéaire, mais avec le maintien d’une tension et d’un suspense constants. L’ambiance est celle d’un vrai film noir, avec certes les clichés du genre, mais aussi du plaisir pour tous les amateurs du genre. Le tout se termine par une dernière séquence là aussi classique mais qui conclue parfaitement le film.

LA NOTE : 11,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Scott Frank
Scénario : Scott Frank d’après La Balade entre les tombes de Lawrence Block
Décors : David Brisbin
Direction artistique : Jonathan Arkin
Costumes : Betsy Heimann
Montage : Jill Savitt
Musique : Carlos Rafael Rivera
Photographie : Mihai Malaimare Jr.
Son : Branden Spencer et Wylie Stateman
Production : Danny DeVito, Brian Oliver, Michael Shamberg et Stacey Sher
Durée : 114 minutes

Casting :
Liam Neeson : Matt Scudder
Dan Stevens : Kenny Kristo
Boyd Holbrook : Peter Kristo
Sebastian Roché : Yuri Landau
Brian Bradley : TJ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.