TOUTE PREMIERE FOIS : Une idée et plus rien… (ou pas grand chose)

toutepremierefoisafficheLe coming out a déjà été au centre de nombreuses comédies. Il fallait donc renouveler le genre et trouver quelque chose de vraiment innovant. Voici donc la première comédie sur le coming in. Toute Première Fois nous raconte en effet l’histoire d’un gay, sur le point de se marier, qui tombe amoureux… d’une femme. On imagine bien que cela peut se prêter à tout un tas de situations coquasses et inattendues. Si le film nous en propose bien quelques unes, mais souffre tout de même de trop de faiblesses pour les exploiter pleinement.

Toute Première Fois est une comédie un peu poussive et à moitié drôle. Déjà, elle possède en la personne de Franck Gastambide, découvert dans Kaïra Shopping, un élément de lourdeur qui plombe quelque peu le film. Il s’agit avant tout du personnage en lui-même, mais l’interprétation en rajoute tout de même une couche. Mais à côté de ça, on a vraiment l’impression que Noémie Saglio et Maxime Govare ont eu l’intuition de tenir une idée de base vraiment géniale pour faire un bon film, mais se sont montrés incapables de la développer. Le film n’est pas totalement raté, mais ne décolle jamais vraiment.

toutepremierefoisReste néanmoins deux raisons de se réjouir devant Toute Première Fois. Pour les hommes, le charme assez incroyable d’Adrianna Gradziel. Pourtant dieu sait si les grandes blondes filiformes ne sont pas ma tasse de thé, mais là, j’avoue, je peux tout à fait comprendre qu’un gay, ou bien même le Pape, ou encore un mort tombe amoureux de cette charmante créature. Mais que les femmes se rassurent, elles en auront aussi pour leur argent car elles auront largement l’occasion d’admirer la plastique de Pio Marmai… toute la plastique !!! C’est un peu faible pour faire un film, mais c’est déjà mieux que rien.

LA NOTE : 10,5/20

Fiche technique :
Production : Les Improductibles, Kaly productions, Gaumont, M6 films
Distribution : Gaumont distribution
Réalisation : Noémie Saglio, Maxime Govare
Scénario : Noémie Saglio, Maxime Govare
Montage : Béatrice Herminie
Photo : Jérôme Alméras
Décors : Christian Marti
Musique : Mathieu Lamboley
Costumes : Frédéric Cambier
Durée : 90 mn

Casting :
Franck Gastambide : Charles
Camille Cottin : Clémence
Adrianna Gradziel : Adna
Lannick Gautry : Antoine
Frédéric Pierrot : Hubert Deprez
Isabelle Candellier : Françoise Deprez
Sébastien Castro : Nounours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.