PAPA OU MAMAN : Ou rien…

papaoumamanafficheAprès la comédie sur le coming-in (Toute Première Fois), voici une autre comédie française qui part d’une situation classique pour la renverser. En effet, dans Papa ou Maman, le deux parents ne se battent pas pour la garde des enfants, mais au contraire pour surtout pas l’avoir. Voilà une idée originale qui aurait pu être excellente. Elle est malheureusement là aussi assez mal exploitée et donne un résultat plutôt poussif.

Si Papa ou Maman est un film franchement médiocre, au moins, ce n’est pas la faute de Laurent Lafitte et Marina Foïs. S’ils ne tiennent pas là le rôle de leur vie, au moins donnent-ils leur maximum. Ils ne renouvellent pas non plus leur répertoire, mais insufflent une énergie qui aurait faire de ce film une réussite. Ils portent le film sur leur dos et font que l’on ne sombre pas complètement dans l’ennui, porté par un fol espoir que le final sera nettement plus intense que le reste du film. C’est légèrement le cas, mais pas assez pour sauver le film.

papaoumamanPapa ou Maman est long à démarrer. La mise en place de l’intrigue prend beaucoup de temps, or la majorité des spectateurs connaît déjà le pitch en arrivant dans la salle et a donc envie qu’on aille à l’essentiel. Et une fois que tout est lancé, c’est plutôt la déception qui domine. Les idées sont toutes assez attendues et surtout ne sont pas si nombreuses que ça. Cela reste au niveau du service minimum niveau intensité et créativité. On sourit de temps en temps, quelques éclats de rire surviennent, mais pas assez pour une comédie digne de ce nom. Bref, on se demande vraiment comment les scénaristes ont pu s’y mettre à trois pour nous livrer si peu de choses…

LA NOTE : 9/20

Fiche technique :
Production : Pathé, M6 films, Jouror films, Chapter 2, Fargo films, UMedia
Distribution : Pathé distribution
Réalisation : Martin Bourboulon
Scénario : Alexandre de La Patellière, Matthieu Delaporte, Jérôme Fansten, d’après une idée de Guillaume Clicquot de Mentque
Montage : Virginie Bruant
Photo : Laurent Dailland
Décors : Stéphane Taillasson
Musique : Jérôme Rebotier
Costumes : Anne Schotte
Durée : 85 mn

Casting :
Marina Foïs : Florence leroy
Laurent Lafitte : Vincent Leroy
Alexandre Desrousseaux : Mathias Leroy
Anna Lemarchand : Emma Leroy
Achille Potier : Julien Leroy
Judith El Zein : Virginie
Michaël Abiteboul : Paul
Vanessa Guide : Marion
Michel Vuillermoz : Coutine
Anne Le Ny : le juge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.