TO THE DEATH OF FUN (Cashier n°9), SKYING (Horrors), NIGHT VISITOR (Anna Ternheim) : Sympas mais un peu chiant

tothedeathofthefuncashiern9Trois avis, trois avis qui pourraient se résumer par « sympa mais un peu chiant ». Bon ok, pour le premier j’exagère un peu. To The Death of Fun du groupe irlandais Cashier n°9 nous propose une musique pop évaporée, qui rappelle celle des Raveonettes. L’album est agréable, maîtrisé et mélodieux. Ce n’est jamais ni très rythmé, ni très festif, mais pas dénué de dynamisme. Il manque simplement un titre phare sortant du lot pour donner une dimension supérieure à cet album.

skyinghorrorsOn enchaîne avec Horrors, un autre groupe britannique, et leur album Skying. Un nous propose un rock un peu évaporé, avec un effet « loin du micro » qui a une fâcheuse tendance à m’énerver. Leur musique est parfois parcourue par quelques sonorités électros. L’ambiance est sombre, la musique quelque peu lancinante… pour ne pas dire chiante donc. Certains titres sont plus franchement rock, sans que cela ne change grand chose au résultat.

nightvisitorannaternheimOn termine par Night Visitor de la chanteuse suédoise Anne Ternheim. Sa musique et sa voix font immédiatement penser à Suzanne Véga. Mais une Suzanne Véga sous Prozac, alors que cette dernière n’est déjà pas non plus la plus « à fond la déconne » qui soit. Le résultat est doux et mélodieux, mais encore une fois un peu chiant sur les bords. Quelques titres néanmoins du lot, notamment les quelques duos que comptent l’album. Mais globalement ont est là devant une musique folk sympa, mais qui manque d’épaisseur et de tonus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.