BROADWAY THERAPY : Marivallen new-yorkais

broadwaytherapyafficheJe me permets décidément des néologismes dans mes critiques. Cette fois j’ai fusionné le mot « marivaudage » et le nom de Woody Allen. Il me fallait en effet un mot pour résumer Broadway Therapy, une histoire de marivaudage qui rappelle beaucoup la face la plus légère du cinéma de Woody Allen. Sauf que ce n’est pas Woody Allen derrière la caméra, mais Peter Bogdanovich, qui visiblement se porte très bien à 76 ans.

Broadway Therapy est une agréable comédie légère et bien huilée. Ca ressemble à du Feydeau parfois, mais dans un esprit très new-yorkais. Les comportements humains sont partout les mêmes, seuls les décors changent. Ce film en est la preuve ! C’est rythmé, vif, jamais vulgaire. Un vrai moment de légèreté qui ne fait pas forcément rire aux éclats à tout bout de champs, mais donne un grand sourire aux lèvres du début jusqu’à la fin.

broadwaytherapyBroadway Therapy se caractérise aussi par un casting savoureux. Parmi les valeurs sûres, je mettrai en avant les performances d’Owen Wilson et de Jennifer Anniston. Comme quoi, il y a rarement de mauvais acteurs, seulement des mauvais metteurs en scène. Bien dirigés, ces deux là dégagent une vraie force comique, sans cabotinage, ni lourdeur. Mais on retiendra avant tout de ce film la révélation d’Imogen Poots… Avec un nom comme celui-là, il faut du talent pour s’imposer. Elle prouve qu’elle en a beaucoup pour un premier rôle vraiment marquant qui en appelle d’autres.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Peter Bogdanovich
Scénario : Peter Bogdanovich et Louise Stratten
Direction artistique : Ryan Heck
Décors : Jane Musky
Costumes : Peggy A. Schnitzer
Photographie : Yaron Orbach
Montage : Nick Moore et Pax Wassermann
Musique : Ed Shearmur
Production : Wes Anderson et Noah Baumbach
Producteurs délégués : Christa Campbell, Lati Grobman, George J. Steiner Jr., Jacob Pechenik et Jeff Rice
Sociétés de production : Lagniappe Films et Venture Forth
Durée : 93 minutes

Casting :
Owen Wilson : Arnold Albertson
Imogen Poots : Isabella « Izzy » Patterson
Jennifer Aniston : Jane
Kathryn Hahn : Delta Simmons
Will Forte : Joshua Fleet
Richard Lewis2 : Al Patterson, le père d’Izzy
Cybill Shepherd : Nettie Patterson, la mère d’Izzy
Rhys Ifans : Seth Gilbert
Austin Pendleton : le juge Pendergast
George Morfogen : Harold Fleet
John Robinson : André

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.