TAXI TEHERAN : Un savoureux acte de résistance

taxiteheranafficheLa difficulté pousse souvent l’être humain à trouver des idées nouvelles et originales pour la contourner. Taxi Téhéran, du réalisateur iranien Jafar Pahani, est le fruit de ce genre de situation. Un réalisateur interdit de tournage pendant 20 ans et de quitter son pays, mais qui arrive quand même à exercer son art et à remporter un Ours d’Or à Berlin avec ce film. Un film tourné entièrement dans un taxi, où vont se succéder de nombreux personnages qui souligneront l’absurdité de cette société pleine d’interdits que chacun cherche à braver constamment. Une plongée édifiante et instructive au cœur de ce pays si contrasté.

Bien sûr, Taxi Téhéran est cinématographiquement limité. Filmé en tout discrétion par trois caméras placés à l’intérieur de l’habitacle, le cadrage est parfois approximatif et les angles de prises de vue évidemment statiques. Les acteurs amateurs surjouent parfois un peu, mais avec une vraie fraîcheur et une vraie personnalité. Comment ne pas tomber sous le charme de la nièce du réalisateur démontrant avec candeur et spontanéité enfantine l’insondable absurdité du système de censure cinématographique iranien ?

taxiteheranIl est vrai que si le film est assez court (1h20), chaque passage est peut-être un peu trop long. Le film aurait peut-être gagné à inclure quelques personnages de plus pour donner un peu plus de rythme à ce docu-fiction-film-politique-satyre… bref ce film inclassable. Dommage aussi que pour les protéger, on ignore le nom de tous ces acteurs. Mais allez voir ce film reste le meilleur moyen de leur rendre hommage et de faire vivre ce savoureux acte de résistance !

LA NOTE : 13/20

 

Fiche technique :
Production : Jafar Panahi Film Productions
Distribution : Memento Films
Réalisation : Jafar Panahi
Scénario : Jafar Panahi
Durée : 82 mn
 
Casting :
Jafar Panahi : le chauffeur

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.