MARYLAND : Heureusement Matthias est là !

marylandafficheMatthias Schoenaerts est désormais à peu près aussi souvent à l’affiche que Kad Merad à une certaine époque. A la différence que l’acteur belge occupe les écrans des deux côtés de l’Atlantique et un peu partout en Europe. Un acteur polyglotte, doté d’une présence à l’écran assez phénoménale. C’est donc un plaisir, jamais une corvée de le voir figurer au casting. Surtout que ses très larges épaules (c’est le moins que l’on puisse dire) sont capables de supporter à elles seules tout le poids d’un film, comme ici avec Maryland.

Maryland est un polar à quasi huis-clos un rien paranoïaque. Un film dont le principal ressort est une tension qui va en grandissant au fur et à mesure qu’un danger d’abord imperceptible se concrétise. Rien de très nouveau ici et Alice Winocour déroule son film avec un grand académisme. On ne s’ennuie pas, mais on guette tout de même un éclair d’originalité, à défaut de génie, qui nous sortirait d’un chemin trop bien balisé. C’est propre, c’est net, mais cela manque au final d’épaisseur et de personnalité.

marylandSi Maryland reste tout de même un minimum plaisant, c’est grâce au plaisir que procure la prestation de Matthias Schoenaerts. Certes, ce n’est pas ici que l’acteur sera repoussé dans ces derniers retranchements de comédien, mais sa seule présence suffit. Il éclipse totalement une Diane Kruger qui ne fait pas le poids dans un rôle il est vrai pas particulièrement intéressant. Il est la star de ce film en incarnant un personnage taillé pour lui. Et tailler quelque chose pour Matthias Schoenaerts n’a rien d’évident, vu le gabarit du bonhomme !

LA NOTE : 12/20

Fiche technique :
Production : Dharamsala, Darius Films
Réalisation : Alice Winocour
Scénario : Alice Winocour
Montage : Julien Lacheray
Photo : George Lechaptois
Décors : Samuel Deshors
Distribution : Mars Distribution
Son : Pierre André, Marc Doisne, Gwennolé Le Borgne
Musique : Gesaffelstein
Durée : 100 min

Casting :
Matthias Schoenaerts : Vincent
Diane Kruger : Jessie
Paul Hamy : le marie de Jessie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.