LES ANARCHISTES : Un beau casting, mais pas de révolution

lesanarchistesafficheUn beau casting peut déjà constituer une bonne raison d’aller voir un film. Personnellement, la présence conjointe d’Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim à l’affiche de Les Anarchistes figure parmi les principales motivations qui m’ont poussé à aller voir ce film. Mais évidemment, ce n’est pas non plus suffisant pour satisfaire pleinement le spectateur. Et malgré d’autres qualités, il est vrai qu’Eli Wajeman n’est pas parvenu à vraiment sublimer cette base prometteuse.

Les Anarchistes n’est pas dénué d’un intérêt historique, permettant de mieux découvrir un contexte et une époque méconnue, la période entre la chute de Napoléon et la 1ère guerre mondiale étant souvent celle que les fins d’années scolaires ne m’ont jamais permis d’étudier de près. Mais cela reste superficiel. Cet aspect représente plus un décor qu’un élément structurant de l’histoire. Le film demeure avant tout un film de personnages et c’est les relations qu’ils entretiennent et son évolution qui constitue le cœur du scénario.

lesanarchistesEt de ce point de vue-là, les Anarchistes ne réservent ni surprises, ni raisons d’être particulièrement enthousiastes. L’intrigue est assez dense pour ne pas s’ennuyer, mais pas suffisamment pour être vite oublié. Le film n’est définitivement pas marquant. Du coup, les performances respectives de Tahar Rahim et Adèle Exarchoupoulos manque quelque peu de souffle et il faut se contenter de leur charisme naturel, sans les voir puiser très profondément dans leur immense talent. Au final, un film pas déplaisant, mais certainement pas indispensable.

LA NOTE : 11,5/20

Fiche technique :
Production : 24 Mai Production
Réalisation : Elie Wajeman
Scénario : Elie Wajeman, Gaëlle Macé
Montage : François Quiqueré
Photo : David Chizallet
Distribution : Mars Distribution
Musique : Gloria Jacobsen
Durée : 101 mn

Casting :
Tahar Rahim : Jean Albertini
Adèle Exarchopoulos : Judith Lorillard
Swann Arlaud : Elisée Mayer
Guillaume Gouix : Eugène Levèque
Sarah Le Picard : Marie-Louise Chevandier
Cédric Kahn : Gaspard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.