LES COWBOYS : Il était une fois en Europe

lescowboysafficheTrès souvent les acteurs classés dans la catégorie comique connaissent une consécration critique, et accessoirement souvent un César, le jour où un réalisateur a l’idée saugrenue de leur proposer un rôle beaucoup plus tragique. Depuis Coluche dans Tchao Pantin, cela s’est répété assez souvent pour que cela tienne désormais quelque peu du cliché. En fait, on constate tout simplement que les bons acteurs sont bons un point c’est tout… Et qui doute encore de l’immense talent de François Damiens ? Certainement pas ceux qui ont vu toutes les comédies qu’il a illuminé de sa présence. Et certainement pas ceux qui ont vu les Cowboys, film qui n’a lui rien d’une comédie.

Tout d’abord , je voudrais chaudement félicité les auteurs de la bande-annonce de les Cowboys. En effet, tout en donnant une bonne idée du ton et du sujet abordé par le film, il n’en dévoile que le point de départ et cache totalement les chemins inattendus qu’il va finalement emprunter et la plupart des rebondissements. C’est tellement rare qu’il était nécessaire d’être souligné. Tous ceux qui avaient déjà envie de le voir à la base auront donc été particulièrement surpris par la richesse du propos. Ce dernier surprend agréablement également par son intelligence quand le sujet appelait tellement de clichés.

lescowboysLes Cowboys ne représente donc pas une révélation pour François Damiens. Le talent était là, on le savait. Par contre, on découvre avec bonheur l’étendue du talent de Finnegan Olfield qui tient là pour la première fois une rôle aussi consistant. Il y est pour beaucoup dans la réussite représentée par un film émouvant, à l’intrigue solide et avec de vrais rebondissements, traitant avec un minimum de subtilité d’un sujet casse-gueule, surtout en ce moment… et à l’interprétation impecable donc.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Production : Les productions du Trésor, Pathé, Les films du fleuve, France 2 Cinéma, Lunanime
Réalisation : Thomas Bidegain
Scénario : Thomas Bidegain, Noé Debré
Montage : Géraldine Mangenot
Photo : Arnaud Potier
Décors : François Emmanuelli
Distribution : Pathé distribution
Musique : Raphaël
Durée : 114 min

Casting :
François Damiens : Alain
Finnegan Oldfield : Kid
Iliana Zabeth : Kelly
Mounir Margoum : Ahmed
Agathe Dronne : Nicole
Ellora Torchia : Shahazana
Antoine Chappey : Charles
Maxi Driesen : Kid à 13 ans
John C. Reilly : L américain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.