45 ANS : L’éternité ne dure pas toujours

45ansafficheL’amour dure trois ans paraît-il. Enfin, parfois, il dure quand même un peu plus longtemps. 45 ans par exemple ! 45 Ans est le titre d’un film qui vaut une nomination aux Oscars à Charlotte Rampling et nous dit beaucoup de choses passionnantes sur la non éternité des choses, y compris les sentiments que l’on croit gravés à jamais dans le marbre. Un film un peu contemplatif mais qui nous permet de découvrir avec une profondeur rare deux personnages interprétés par deux monstres sacrés du cinéma britanniques.

45 Ans a un point de départ plutôt inventif et permet d’introduire avec brio le sujet. Ce grain de sable qui après tant d’années de vie commune vient gripper une mécanique qui semblait immuable est une trouvaille scénaristique remarquable. Le dénouement constitue lui aussi un moment marquant qui vous laisse sur une impression forte. Entre les deux, il est vrai qu’Andrew Haigh prend son temps et développe son propos sans se presser et en l’explorant vraiment de bout en bout. On ne s’ennuie jamais, mais il est vrai que ce tempo donne une certaine froideur à l’ensemble et dilue peut-être légèrement l’émotion.

45ansCependant, 45 Ans reste un modèle de direction d’acteur. La réalisation d’Adrew Haigh est totalement au service de ces comédiens et arrive comme rarement à mettre en lumière leurs sentiments. Evidemment, l’immense talent de Charlotte Rampling et Tom Courtenay contribuent largement à ce succès. Mais ces trois éléments ne font pas que s’additionner, il y a une vraie synergie entre eux. Une synergie qui porte le film et en fait un très beau moment de cinéma.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Production : The Bureau, Film4, British Film Institute (BFI)
Distribution : Ad Vitam
Réalisation : Andrew Haigh
Scénario : Andrew Haigh, d’après une nouvelle de David Constantine
Montage : Jonathan Alberts
Photo : Lol Crawley
Décors : Sarah Finlay
Son : Joakim Sundstorm
Costumes : Suzie Harman
Durée : 95 min

Casting :
Charlotte Rampling : Kate Mercer
Tom Courtenay : Goeff Mercer
Geraldine James : Lena
Dolly Wells : Charlotte
David Sibley : George

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.