MOONWALKERS : A consommer sans demander la lune

moonwalkersafficheUn film qui connaît un succès commercial remarquable inspire généralement des producteurs en mal d’imagination, qui vont chercher ainsi à reproduire la recette qui a si bien marché. Cela n’a malheureusement rien de toujours évident et surtout d’aisément reproductible. En 2015, Kingsman avait été un des meilleurs films de l’année. En 2016, Moonwalkers surfe sur la vaguelette de la comédie d’espionnage un rien rétro. Mais avec nettement moins d’impact !

Moonwalkers possède pourtant un pitch réellement prometteur. Une idée loufoque qui aurait pu donner un bien meilleur résultat. Mais elle est assez bonne pour que le film reste plaisant, malgré ses défauts relativement nombreux. Tout d’abord, ce dernier reste particulièrement inégal. On passe de moments très faibles à des passages vraiment jouissifs. On passe constamment d’un humour assez lourdingue… à un humour un peu lourdingue certes, mais qui fait mouche et nous arrache quelques beaux et francs éclats de rire. Enfin, le casting nous propose deux acteurs connus pour leurs rôles cultes… mais dont le talent reste tout de même relativement limité.

moonwalkersCependant, on reste bien accroché au film tout du long. En effet, on s’est attaché aux personnages eux aussi imparfaits, mais néanmoins… attachants… ce qui explique aisément qu’on s’y attache. On se demande aussi où tout cela va nous mener. On profite donc du spectacle, sans s’enthousiasmer, mais avec un certain plaisir, parfois un rien honteux, cependant bien réel. Moowalkers est un film qui s’oublie vite, certainement pas indispensable… ce qui peut tout à fait correspondre à ce qu’on recherche quand on veut se faire une toile distrayante et d’une légèreté sans prétention.

LA NOTE : 11/20

Fiche technique :
Production : Partizan films, Nexus Factory, Potemko
Distribution : Mars Distribution
Réalisation : Antoine Bardou-Jacquet
Scénario : Dean Craig
Montage : Chris Gill, Amélie Massoutier, Bill Smedley
Photo : Glynn Speeckaert
Format : Couleurs – 35 mm
Musique : Schmooze
Durée : 107 min

Casting :
Rupert Grint : Jonny
Ron Perlman : Tom Kidman
Robert Sheehan : Leon
Tom Audenaert : Renatus
Eric Lampaert : Glen
Stephen Campbell Moore : Derek Kaye
Erika Sainte : Ella

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.