ZOOTOPIE : Lapin pas crétin

zootopieafficheDepuis que le cinéma a inventé le dessin-animé, il a pris l’habitude de faire preuve d’anthropomorphisme avec les animaux… C’est quand même la classe d’arriver à caser le terme anthropomorphisme dans une critique ciné, non ? Enfin tout ça pour dire que Zootopie pousse le principe au paroxysme en imaginant un monde où les animaux décideraient de se civiliser, tout en gardant leurs caractéristiques propres. Ainsi les lapins restent surtout destinés à faire pousser les carottes et se reproduire… Jusqu’au jour où l’une d’entre eux décide de tout faire pour entrer dans la police.

Le point de départ peut paraître très enfantin, mais Zootopie est plus subtil qu’il n’y paraît. Les plus petits pourront l’apprécier dans une lecture au premier degré. Les adultes y verront une parodie sociétale qui rappelle, dans un autre registre, un peu la manière dont Goscinny se servait des anachronismes pour se moquer de ses contemporains avec Astérix. Le résultat n’est pas bouleversant, beaucoup plus divertissant que profond, mais le rythme de l’intrigue, l’humour qui fait mouche et donc ce petit zeste de subtilité rendent le spectacle vraiment agréable.

zootopieZootopie est aussi agréable par un style graphique qui renoue un peu avec le style cartoon le plus traditionnel. Il constitue une bonne synthèse entre ce dernier et les apports de l’animation totalement numérique. On est donc là devant un vrai divertissement familial apte à réunir dans le même bonheur toutes les générations. Les plus jeunes seront certainement les plus enthousiastes, mais personne ne boudera son plaisir devant ce beau moment d’animation.

LA NOTE : 12,5/20

Fiche technique :
Production : Walt Disney Animation Studios
Distribution : Walt Disney Studios Motion Pictures France
Réalisation : Byron Howard, Rich Moore, Jared Bush
Scénario : Jared Bush, Phil Johnston
Montage : Jeremy Milton, Fabienne Rawley
Décors : David Goetz, Dan Cooper
Musique : Michael Giacchino
Directeur artistique : Matthias Lechner
Durée : 108 min

Casting :
Ginnifer Goodwin : Judy Hopps
Jason Bateman : Nick Wilde
Idris Elba : Chef Bogo
Alan Tudyk : Duke Weaselton
J.K. Simmons : le maire Lionheart
Jenny Slate : l’adjointe au maire Bellwether
Shakira : Gazelle
Octavia Spencer : Mrs Otterton

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.