10 CLOVERFIELD LANE : Huis-clos surprise

10cloverfieldlaneafficheJe m’efforce toujours dans mes critiques de dévoiler le moins possible d’éléments de l’intrigue des films que je commente. Personnellement, j’aime en savoir le moins possible sur ce que je vais voir quand je me rends dans une salle obscure. Je comprends cependant que des spectateurs plus occasionnels souhaitent être rassuré sur l’histoire pour lesquels ils ont payé parfois un prix exorbitant (vive les cartes d’abonnement!). Cependant, quand il s’agit d’un film comme 10 Cloverfield Lane, cela serait vraiment criminel, tant il repose sur l’incertitude permanente dans laquelle est plongée le spectateur à propos de ce qui va suivre. On va même au-delà du suspense car ne serait-ce qu’attribuer un genre à ce film revient déjà à en dire trop.

10 Cloverfield Lane repose aussi énormément sur le talent, le charisme et la présence inquiétante de John Goodman. Il n’a pas son pareil pour donner vie à des personnages paranoïaques, flirtant de manière ambiguë avec la folie. On retrouve ici quelque peu le rôle qu’il jouait dans The Big Lebowski, mais… Ah non, je dois rien dire sous peine de trahir quelque peu certains surprises que nous réserve ce film. En tout cas, ce dernier vaut le coup rien que pour ce numéro d’acteur assez époustouflant et qui ne doit pas non plus nous faire oublier Mary Elizabeth Winstead et John Gallagher Jr largement au niveau.

10cloverfieldlane10 Cloverfield Lane nous propose le deuxième excellent huis-clos de l’année 2016 après Room. Si les deux films sont très différents, ils ont en commune une réalisation sachant parfaitement nous faire partager le sentiment d’enfermement, tout en gardant une réalisation dynamique et jamais statique. Tous ces éléments viennent surtout au soutien d’un scénario parfaitement construit qui surprend jusqu’aux dernières minutes, qui resteront dans les annales des retournements de situation. Si aucun élément de ce film n’est vraiment original, la manière dont ils sont agencés lui offre un vrai intérêt et beaucoup de bonnes raisons d’aller le voir.

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Réalisation : Dan Trachtenberg
Scénario : Josh Campbell, Matthew Stuecken et Damien Chazelle
Direction artistique : Ramsey Avery
Décors : Michelle Marchand II
Costumes : Meagan McLaughlin
Photographie : Jeff Cutter
Montage : Stefan Grube
Musique : Bear McCreary
Production : J. J. Abrams et Lindsey Weber
Producteurs délégués : Bryan Burk, Drew Goddard et Matt Reeves
Coproducteurs : Bob Dohrmann et Ben Rosenblatt
Sociétés de production : Bad Robot Productions et Paramount Pictures
Durée : 103 minutes

Casting :
Mary Elizabeth Winstead : Michelle
John Goodman : Howard Stambler
John Gallagher, Jr. : Emmett DeWitt
Maya Erskine : Darcy
Mat Vairo : Jeremy
Douglas M. Griffin : le chauffeur
Cindy Hogan : la voisine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.