ROSALIE BLUM : La minute de trop

rosalieblumafficheUne bonne bouteille s’apprécie jusqu’à la dernière goutte. Un bons film, c’est pareil, on le savoure jusqu’à la dernière seconde. Mais si le fond de la bouteille contient un peu de dépôt qui rend la dernière gorgée désagréable, cette dernière n’aura jamais le pouvoir de supprimer tout le plaisir éprouvé auparavant. Par contre, les ultimes instants d’un film peuvent tout remettre en question, changer la perspective et vous laisser sur une impression radicalement différente de celle que vous aviez quelques instants auparavant. Pour le meilleur parfois. Pour le pire aussi… comme dans Rosalie Blum.

Je suis peut-être un peu excessif dans mon propos, mais je ne fais que livrer les choses telles que je les ai ressenties. J’avais beaucoup aimé cette histoire belle, tendre et poétique. Ces personnages un peu cassés, pas forcément immédiatement attachants, mais que l’on apprend à aimer. J’aimais surtout la part de mystère du récit. Elle donnait un côté fantastique au scénario, dans le sens d’une histoire qui sortirait de l’ordinaire. Malheureusement, ces quelques ultimes secondes qui viennent apporter une explication rationnelle brise d’un coup la magie et font retomber tout le film de plusieurs étages dans l’intérêt qu’on peut lui porter.

rosalieblumRestera cependant un beau casting. Julien Rappeneau réalise là son premier film, après avoir signé un très grand nombre de scénarios à succès. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a un talent artistique certain pour mettre en valeur les acteurs. Difficile de mettre plus en avant un acteur ou une actrice plutôt qu’un ou une autre. Je citerai cependant Kyan « Bref » Khojandi qui prouve qu’il a sa place dans autre chose que de pures comédies et Sara Giraudeau, elle aussi remarquée sur Canal+ (le Bureau des Légendes) et qui a ce petit quelque chose en plus qui fait la différence. Ils participent à la grande réussite de ce film et ne sont en rien responsables du dérapage final.

LA NOTE : 11/20

Fiche technique :
Production : Michaël Gentile, The Film et CG Cinéma, France 2 Cinéma, SND Groupe M6
Distribution : SND Groupe M6
Réalisation : Julien Rappeneau
Scénario : Julien Rappeneau, d’après le roman graphique Rosalie Blum de Camille Jourdy
Montage : Stan Collet
Photo : Pierre Cottereau
Décors : Marie Cheminal
Son : Henri Morelle, Frédéric Demolder, Renaud Guillaumin, Jean-Paul Hurier
Musique : Martin Rappeneau
Durée : 95 min

Casting :
Noémie Lvovsky : Rosalie Blum
Kyan Khojandi : Vincent
Alice Isaaz : Aude
Anémone : Simone
Sara Giraudeau : Cécile
Camille Rutherford : Laura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.