LES ARDENNES : Noirceur belge, le retour

lesardennesafficheDans la série des séances programmées sans que je sache grand chose des films que je vais voir, la soirée de mardi fut particulièrement bonne. Elle a débuté avec les Ardennes, un film flamand qui confirme la grande vitalité du cinéma belge. Une œuvre qui rappelle Bullhead par bien des points, même si on ne se situe pas tout à fait au même niveau de qualité.

Les Ardennes constitue une nouvelle plongée dans la Flandre profonde pour un film à l’ambiance définitivement noire. Cette histoire de triangle amoureux impliquant deux frères, dont un sort tout juste de prison repose sur des bases déjà vues. Que ce soient les éléments de l’intrigue ou le fond social, on navigue dans un terrain connu et sans réelle surprise. Heureusement tout change dans la dernière partie du film avec l’arrivée de personnages sortant vraiment de l’ordinaire. Cela aboutit à un dénouement là aussi déjà vu, mais qui fonctionne assez bien pour nous laisser sur une sensation forte.

lesardennesLes Ardennes ne sont pas tout à fait le nouveau Bullhead aussi parce qu’on y trouve pas le nouveau Matthias Schoenaerts. Le trio d’acteur est certes convaincant mais ne possède évidemment pas le même charisme. Par contre, il bénéficie lui aussi d’une réalisation artistiquement aboutie. L’ambiance est vraiment pesante, la photographie contribuant largement à cette noirceur. Le cinéma flamand ne nous offrira pas cette fois-ci un nouveau film de l’année, mais prouve en tout cas qu’il a toute sa place sur nos écrans.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Robin Pront
Scénario : Jeroen Perceval et Robin Pront
Musique : Hendrik Willemyns
Montage : Alain Dessauvage
Photographie : Robrecht Heyvaert
Costumes : Catherine van Bree
Décors : Geert Paredis
Producteur : Bart van Langendonck
Coproducteur : Peter Bouckaert et Ellen Havenith
Producteur délégué : Xavier Rombaut
Production : Savage Films
Coproduction : Eyeworks et Bastide Films PRP
Durée : 93 minutes

Casting :
Jeroen Perceval : Dave de Swaef
Kevin Janssens : « Kenny », Kenneth de Swaef
Veerle Baetens : Sylvie de Winter
Jan Bijvoet : Stef de Volder
Sam Louwyck : Joyce
Viviane De Muynck : Mariette
Eric Gordon : Gérard
Peter Van den Begin : Robert
Rachid Appa : Chalid
Caroline Stas : Linda, la policière
Dominique Van Malder : Tommy
Brit Van Hoof : Cindy
Bart de Graauw : un client de la discothèque
Kuno Bakker : Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.