VENDEUR : A consommer sans modération

vendeurafficheIl est important de savoir ce que l’on veut faire dans la vie. Il est important aussi de savoir ce que l’on ne veut pas faire. Personnellement, je sais que je veux pas vendre, n’ayant aucun sens commercial et surtout aucun goût pour cette activité. Et ce n’est pas après avoir vu Vendeur que je vais changer d’avis. Si le film n’échappe pas à la caricature, il est assez convaincant pour être salué, malgré son passage discret sur nos écrans.

Vendeur est un film riche. Il constitue un réquisitoire contre les techniques commerciales, mais nous parle aussi de sujets plus vastes : la société de consommation, les rapports père-fils, la solitude… La grande qualité de ce film est de réussir à ne pas traiter ces sujets en parallèle, mais d’en faire un tout qui donne un sens assez fort au film et une vraie profondeur. Bien sûr, les vendeurs de cuisine n’apprécieront peut-être pas de passer pour des arnaqueurs manipulateurs invétérés. J’espère cependant qu’ils sauront pardonner à Sylvain Desclous de les avoir utilisés comme support à son propos.

vendeurVendeur est aussi l’occasion de voir Pio Marmaï dans un rôle qui le sort (un peu, mais pas trop) de ses éternels rôles de grand gamin séducteur. Le naturel n’est pas loin de revenir au galop, mais il élargit tout de même quelque peu sa palette ici et de manière réellement convaincante. A ses côtés, le trop rare mais toujours excellent Gilbert Melki qui donne vraiment son âme au film. Un petit mot sur le passage à l’écran une nouvelle fois remarqué de Sara Giraudeau que l’on attend avec impatience dans des rôles plus conséquents.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Réalisation : Sylvain Desclous
Scénario : Sylvain Desclous, avec la collaboration d’Olivier Lorelle, Salvatore Lista et Agnès Feuvre
Photographie : Emmanuel Soyer
Montage : Isabelle Poudevigne
Musique : Amaury Chabauty
Production : Florence Borelly

Casting :
Gilbert Melki : Serge
Pio Marmaï : Gérald
Pascal Elso : Daniel
Clémentine Poidatz : Karole
Sara Giraudeau : Chloé
Christian Hecq : Georges
Serge Livrozet : le père de Serge
Damien Bonnard : Lilian
Romain Bouteille : l’ami du père de Serge
Norbert Ferrer : Dove

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.