THE NICE GUYS : Les compères

theniceguysafficheLe détective privé a longtemps constitué une figure cinématographique majeure, symbole de virilité, d’intelligence et de bravoure, souvent prêt aider bénévolement la veuve et l’orphelin. Puis, il est quelque peu tombé en désuétude. Désormais, on ne le retrouve le plus souvent que pour des parodies. Une nouvelle preuve avec The Nice Guys. Armé d’un casting d’enfer, ce film représente un vrai bon moment de bonheur jouissif.

The Nice Guys conjugue un humour détonnant, une rythme soutenu et un scénario réservant de vrais rebondissements. On met de longues minutes à comprendre qu’il s’agit d’une parodie. Nos deux héros font preuves d’une infinie maladresse mais qui leur permet toujours d’avancer par des concours de circonstances rocambolesques. Le tout est filmé avec le plus grand sérieux. Ce genre de contraste constitue un ressort comique archi classique mais il est utilisé ici avec maestria.

theniceguysRéunir à l’écran Russel Crowe et Ryan Gosling était déjà une bonne idée. Mais leur offrir un rôle dans lesquels ils s’éclatent visiblement est une excellente idée. Leur enthousiasme est particulièrement communicatif. Certes, ils cabotinent un rien, mais ils le font avec un tel talent que cela apporte un supplément d’âme à The Nice Guys. On pardonne du coup les moments qui fonctionnent un peu moins bien, puisque leur succèdent rapidement des moments infiniment réjouissants. Du coup, on espère bien retrouver les deux compères rapidement sur nos écrans, car ils sont loin d’avoir épuisé tout leur potentiel. Mais ne doutons pas que les producteurs auront cette bonne idée.

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Production : Misty Mountains, Silver Pictures, Waypoint Entertainment
Réalisation : Shane Black
Scénario : Shane Black, Anthony Bagarozzi
Montage : Joel Negron
Photo : Philippe Rousselot
Décors : Richard Bridgland
Distribution : EuropaCorp
Musique : David Buckley
Directeur artistique : David Utley
Durée : 116 min

Casting :
Ryan Gosling : Holland March
Russell Crowe : Jackson Healy
Matt Bomer : John Boy
Angourie Rice : Holly
Kim Basinger : Judith Kutner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.