ELLE : Dérapage incontrôlé

elleafficheLes films sont comme des trains. Quand tous les boulons sont bien serrés, quand tout est bien en ligne, quand il y a ce qu’il faut d’huile dans les rouages, le tout file à grande vitesse et sans heurt vers une destination ensoleillée. Mais voilà parfois les trains déraillent. Les films aussi. Elle ressemble tout d’abord à un TGV glissant sur des rails parfaitement ajustés. Puis à un moment donné, le voyage devient nettement plus chaotique.

On retrouve dans Elle la patte d’un immense réalisateur. Paul Verhoeven prouve qu’il reste un cinéaste majeur. Sa direction d’acteurs est magistrale. Si Isabelle Huppert n’est certainement pas la comédienne la plus difficile à diriger, tant son talent est immense, il lui offre ici un des rôles les plus marquants de sa très longue carrière. Mais c’est bien tout le casting qui est tiré vers le haut, à l’image de Virginie Efira qui offre plus de profondeur dans son jeu dans ce second rôle que dans tout le reste de sa filmographie cumulée. La mise en scène, la photographie sont elles aussi celle d’un grand artiste du 7ème art.

elleLe scénario est pendant longtemps absolument passionnant. Troublant pour ne pas dire dérangeant, il nous emmène sur des chemins sombres dont on ne peut deviner une seule seconde où ils nous mèneront. Une descente à l’aveugle dans les recoins de l’âme humaine. Mais une fois que les lumières s’allument quelque peu, que le brouillard du mystère se dissipe, le scénario devient… excusez-moi l’expression… un peu con… Je suis désolé, mais je n’ai pas trouvé d’expression plus soutenue pour décrire mon sentiment. Cela m’a fait sortir du film. Elle est alors devenu un bel objet mais par certains côtés un peu ridicule. Loin de l’enthousiasme provoqué par une première moitié totalement convaincante. Dommage qu’il n’ait pas atteint la gare vers laquelle il semblait se diriger.

LA NOTE : 12/20

Fiche technique :
Production : SBS Productions, France 2 Cinéma, Twenty Twenty Vision Filmproduktion GmbH
Réalisation : Paul Verhoeven
Scénario : David Birke, d’après le roman
Montage : Job ter Burg
Photo : Stéphane Fontaine
Décors : Laurent Ott
Distribution : SBS Distribution
Son : Jean-Paul Mugel, Alexis Place, Katia Boutin
Musique : Anne Dudley
Maquillage : Sophie Farsat

Casting :
Isabelle Huppert : Michèle
Laurent Lafitte : Patrick
Virginie Efira : Rebecca
Anne Consigny : Anna
Charles Berling : Richard
Alice Isaaz : Josie
Judith Magre : Irène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.