BOULEVARD : Goodbye Mister Williams

boulevardafficheC’est bien connu les cimetières sont plein de gens indispensables et formidables. On est forcément toujours enclin de dire beaucoup de bien des personnes décédées, mais certaines mérites ces éloges. Le suicide de Robin Williams a bouleversé tous les cinéphiles. Un acteur qui aura joué dans un certain nombre de navets, mais aura livré des rôles aussi différent que son talent était immense. Boulevard restera un de ces derniers films, distribué tardivement en France et dans une indifférence totale. Certes, l’histoire n’est pas la plus intéressante qui soit. Mais l’interprétation est magnifique.

Boulevard prend une résonance particulière quelques jours après le drame d’Orlando. Le film a malheureusement désormais quasiment déserté nos écrans. Cependant, toutes ces émotions ne doivent pas obscurcir notre jugement et nous faire oublier que si le sujet est digne d’intérêt, son traitement est ici relativement imparfait. On s’attache aux personnages, on est ému, touché, mais on s’ennuie quand même un peu parfois. Le tout manque de tension et d’intensité pour vraiment nous saisir. Il souffre sans doute d’un excès de pudeur.

boulevardPar contre, la performance de Robin Williams est tout point remarquable. Il fait preuve d’une sobriété et d’une justesse rares. Il prouve une nouvelle fois qu’il savait être bien plus qu’un comique cabotin. La liste des films qui le prouve est longue, mais Boulevard y occupe une place de choix. A ses côtés, le jeune Roberto Aguire est lui aussi très convaincant et Kathy Baker apporte à ce film un petit supplément d’âme. Pas assez malheureusement pour donner une autre dimension à ce film qui manque quelque peu d’épaisseur.

LA NOTE : 11/20

Fiche technique :
Réalisation : Dito Montiel
Scénario : Douglas Soesbe
Direction artistique : Angela Messina
Décors : Brit Doyle
Costumes : Carlos Rosario
Photographie : Chung Chung-hoon
Montage : Jake Pushinsky
Musique : Jimmy Haun et David Wittman
Production : Monica Aguirre Diez Barroso, Ryan Belenzon, Mia Chang et Jeffrey Gelber
Durée : 88 minutes

Casting :
Robin Williams : Nolan Mack
Bob Odenkirk : Winston
Kathy Baker : Joy
Giles Matthey : Eddie
Eleonore Hendricks : Patty
Roberto Aguire : Leo
J. Karen Thomas : Cat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.